DICTIONNAIRE DES DONNEES

Echanges laboratoires commanditaires

URI: http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0
Code Sandre: LAB
Version: 1.0
Statut: Validé
Noter cette fiche :

ANALYSE

Les analyses font référence à toutes les actions de détermination d'une valeur sur un échantillon, qu'ils s'agissent d'analyses, de mesures, d'observations, etc... faites en laboratoire ou sur le lieu de prélèvement (analyses in situ). Une analyse ne porte que sur un et un seul paramètre. Cette entité ne comprend pas les phases de prélèvement même quand celles-ci font partie intégrante de la méthode d'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Analyse
Analyse

Liste des propriétés:

Le numéro d'ordre d'analyse est un code numérique qui permet de distinguer les analyses effectuées sur un même échantillon, pour lesquelles le paramètre recherché, la méthode d'analyse pratiquée et la fraction analysée sont identiques. Le numéro d...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/NoAna
NoAna
Le numéro d'ordre d'analyse est un code numérique qui permet de distinguer les analyses effectuées sur un même échantillon, pour lesquelles le paramètre recherché, la méthode d'analyse pratiquée et la fraction analysée sont identiques. Le numéro d'ordre d'analyse permet de différencier les résultats d'analyses répétitives. Le numéro d'ordre d'analyse prend la valeur '1' par défaut.
1
1
cct:NumericType

La date de l'analyse est la date donnée au jour près à laquelle a débuté l'analyse ; ceci afin de savoir si le temps écoulé entre le prélèvement et l'analyse reste dans des normes acceptables pour que le résultat de l'analyse soit significatif. L...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateAna
DateAna
La date de l'analyse est la date donnée au jour près à laquelle a débuté l'analyse ; ceci afin de savoir si le temps écoulé entre le prélèvement et l'analyse reste dans des normes acceptables pour que le résultat de l'analyse soit significatif. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:DateType

L'heure de l'analyse est l'heure à laquelle a débuté l'analyse ; ceci afin de savoir si le temps écoulé entre le prélèvement et l'analyse reste dans des normes acceptables pour que le résultat de l'analyse soit significatif. Les informations rela...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/HeureAna
HeureAna
L'heure de l'analyse est l'heure à laquelle a débuté l'analyse ; ceci afin de savoir si le temps écoulé entre le prélèvement et l'analyse reste dans des normes acceptables pour que le résultat de l'analyse soit significatif. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:TimeType

Le résultat de l'analyse est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'unité de mesure définie pour le paramètre mesuré...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RsAna
RsAna
Le résultat de l'analyse est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'unité de mesure définie pour le paramètre mesuré avec 5 chiffres significatifs au maximum. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:TextType

Le code remarque de l'analyse permet d'apporter des précisions sur le résultat en indiquant si le résultat obtenu est inférieur à un seuil, ou qu'il y a présence de traces... Le code remarque prend comme valeurs celles de la nomenclature ci-...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RqAna
RqAna
Le code remarque de l'analyse permet d'apporter des précisions sur le résultat en indiquant si le résultat obtenu est inférieur à un seuil, ou qu'il y a présence de traces... Le code remarque prend comme valeurs celles de la nomenclature ci-après administrée par le SANDRE. Nomenclature : Code remarque / PEZ / 2000 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Analyse non faite ! Analyse non faite 1 ! Domaine de validité ! Résultat > seuil de quantification et < au seuil de saturation ou Résultat = 0 2 ! < seuil de détection ! Résultat < seuil de détection 3 ! > seuil de saturation ! Résultat > seuil de saturation 4 ! Présence ou Absence ! Présence ou Absence 5 ! Incomptable ! Incomptable 6 ! Taxons non individualis. ! Taxons non individualisables 7 ! Traces ! Traces (< seuil de quantification et > seuil de détection) 8 ! Dénombrement > Valeur ! Dénombrement > Valeur 9 ! Dénombrement <Valeur ! Dénombrement < Valeur 10 ! < seuil de quantification ! Résultat < au seuil de quantification ---------------------------------------------------------------------- Analyse non faite : ------------------- L'analyse n'a pu être faite. Le résultat doit alors être vide mais la code remarque indiquer '0' Résultat < au seuil de quantification : ------------------------------------------- Si la méthode de mesure n'est pas assez performante et si le résultat de mesure s'avère être en dessous du seuil de quantification, le code remarque prend alors la valeur 10. Le résultat quant à lui prend la valeur du seuil de quantification. Dénombrement < Valeur : ----------------------- Les codes remarque 8 et 9 doivent être utilisés pour qualifier des résultats fournis par des méthodes de type qualitatif, décrits par rapport à un seuil bien que compris dans la plage d’utilisation courante des méthodes (supérieur au seuil de quantification et inférieur au seuil de saturation). Dénombrement > Valeur : ----------------------- Les codes remarque 8 et 9 doivent être utilisés pour qualifier des résultats fournis par des méthodes de type qualitatif, décrits par rapport à un seuil bien que compris dans la plage d’utilisation courante des méthodes (supérieur au seuil de quantification et inférieur au seuil de saturation). Incomptable : ------------- De même, le code 'Incomptable' (5) fait référence aux analyses microbiologiques qui ne permettent pas d'établir ni le nombre de micro-organismes ni la valeur du seuil que dépasse le nombre. Il s'agit, par exemple, des analyses dont la boîte de Pétri est totalement saturée. Présence ou Absence : --------------------- Les codes remarques 'Présence' et 'Absence' (4) se rapportent essentiellement à la microbiologie où il est seulement nécessaire de détecter la présence ou l'absence de micro-organismes sans qu'il ne faille les dénombrer même si cela est faisable. Résultat < seuil de détection : ------------------------------- Quand la méthode de mesure n'est pas assez performante pour mesurer la concentration de la substance recherchée, le résultat prend alors la valeur du seuil de détection ou du seuil de quantification suivant qu'il est inférieur à l'un de ces deux seuils. Parallèlement, le code remarque prend les valeurs 2 ou 7. Résultat > seuil de quantification et < au seuil de saturation ou Résultat = 0 : -------------------------------------------------------------------------------- Quand les concentrations mesurées se situent dans la gamme de validité de la méthode utilisée (résultat > seuil de quantification et < au seuil de saturation), le résultat prend la valeur trouvée (même s'il est égal à zéro) et le code remarque la valeur '1'. Résultat > seuil de saturation : -------------------------------- Quand la concentration de la substance recherchée est trop élevée pour la méthode utilisée, le résultat donne alors la valeur du seuil de saturation et le code remarque prend la valeur 3. Taxons non individualisables : ------------------------------ Le code remarque 6 est spécifique aux données hydrobiologiques. Il permet de gérer des déterminations de macro-invertébrés dont on constate la présence sans pouvoir pour autant distinguer les individus afin de les dénombrer (bryozoaires...). Traces (< seuil de quantification et > seuil de détection) : ------------------------------------------------------------ Quand la méthode de mesure n'est pas assez performante pour mesurer la concentration de la substance recherchée, le résultat prend alors la valeur du seuil de détection ou du seuil de quantification suivant qu'il est inférieur à l'un de ces deux seuils. Parallèlement, le code remarque prend les valeurs 2 ou 7. Fin de la nomenclature Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/155

La limite de détection correspond à la plus petite valeur d’un paramètre à analyser sur un échantillon, pouvant être détectée et considérée comme différente de la valeur du blanc (avec une probabilité donnée), mais non nécessairement quantifiable ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LDAna
LDAna
La limite de détection correspond à la plus petite valeur d’un paramètre à analyser sur un échantillon, pouvant être détectée et considérée comme différente de la valeur du blanc (avec une probabilité donnée), mais non nécessairement quantifiable (cf norme française XP T 90-210). Deux risques sont prises en compte : - le risque alpha de considérer le paramètre présent dans l’échantillon alors que sa grandeur est nulle. - le risque beta de considérer un paramètre absent alors que sa grandeur n’est pas nulle.
0
1
cct:NumericType

L'attribut 'limite de quantification' permet de renseigner la valeur correspondant au seuil de quantification, soit celle au dessous de laquelle le laboratoire n'est plus en mesure de déterminer avec exactitude la quantité du paramètre recherché. ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LQAna
LQAna
L'attribut 'limite de quantification' permet de renseigner la valeur correspondant au seuil de quantification, soit celle au dessous de laquelle le laboratoire n'est plus en mesure de déterminer avec exactitude la quantité du paramètre recherché. La limite de quantification est la plus petite valeur à partir de laquelle il existe un résultat de mesure avec une fidélité suffisante.
0
1
cct:NumericType

La limite de saturation correspond à la valeur au dessus de laquelle le laboratoire n'est plus en mesure de déterminer avec exactitude la quantité du paramètre recherché.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LSAna
LSAna
La limite de saturation correspond à la valeur au dessus de laquelle le laboratoire n'est plus en mesure de déterminer avec exactitude la quantité du paramètre recherché.
0
1
cct:NumericType

L'accréditation d'une analyse indique, à l'aide de l'un des codes suivants, le degré de confiance porté sur la qualité et la fiabilité du résultat. Nomenclature : Accréditation de l'analyse / LAB / 2002 - 1 -------------------------------------...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AccreAna
AccreAna
L'accréditation d'une analyse indique, à l'aide de l'un des codes suivants, le degré de confiance porté sur la qualité et la fiabilité du résultat. Nomenclature : Accréditation de l'analyse / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 1 ! ACCREDITE ! Analyse réalisée dans les conditions d'accréditation 2 ! NON ACCREDITE ! Analyse réalisée sans accréditation ---------------------------------------------------------------------- Analyse réalisée dans les conditions d'accréditation : ------------------------------------------------------ Analyse réalisée par un laboratoire officiellement accrédité pour cette tâche par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC) ou un autre organisme d’accréditation similaire, en respectant les spécifications de la norme ISO 17025. Analyse réalisée sans accréditation : ------------------------------------- Analyse réalisée par un intervenant n'étant pas accrédité pour l'obtention de ce résultat d'analyse, à l'échelle du paramètre mesuré. Fin de la nomenclature Cette information est fournie par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/299

La confirmation du résultat permet au laboratoire, à l'aide de l'un des codes suivants, de confirmer que le résultat a été obtenu à maintes reprises. La confirmation relève uniquement de la REPETABILITE du résultat obtenu. Une analyse est dite 'co...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ConfirAna
ConfirAna
La confirmation du résultat permet au laboratoire, à l'aide de l'un des codes suivants, de confirmer que le résultat a été obtenu à maintes reprises. La confirmation relève uniquement de la REPETABILITE du résultat obtenu. Une analyse est dite 'confirmée' lorsqu'au moins deux analyses ont été réalisées dans les mêmes conditions, et dont les résultats obtenus sont comparables, avec aucune différence significative. Nomenclature : Confirmation du résultat d'analyse / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! NON CONFIRME ! NON CONFIRME 1 ! CONFIRME ! CONFIRME ---------------------------------------------------------------------- CONFIRME : ---------- L'intervenant en charge de l'analyse, confirme le résultat après avoir pris soin de vérifier la répétabilité de celui-ci en ayant effectué au moins deux analyses successives dans les mêmes conditions, et dont les résultats sont proches. NON CONFIRME : -------------- L'intervenant en charge de l'analyse a obtenu le résultat en réalisant une seule fois l'analyse. Fin de la nomenclature Cette information est fournie par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/300

L'attribut 'Analyse sous réserve' permet au responsable du laboratoire d'apporter, à l'aide de l'un des codes suivants, une appréciation ou un jugement personnel quant à l'interprétation du résultat obtenu, ceci par rapport à des normes et référe...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ReserveAna
ReserveAna
L'attribut 'Analyse sous réserve' permet au responsable du laboratoire d'apporter, à l'aide de l'un des codes suivants, une appréciation ou un jugement personnel quant à l'interprétation du résultat obtenu, ceci par rapport à des normes et référentiels reconnus pour un paramètre donné. L'attribut 'Analyse sous réserve' doit être renseigné en cohérence avec l'attribut 'Confirmation du résultat' qui quant à lui, se rapporte uniquement à la répétabilité du résultat. Par exemple, le laboratoire pourra émettre une réserve pour un résultat particulier lorsque celui-ci a été obtenu à maintes reprises ('résultat confirmé') mais que le temps écoulé entre la réalisation de l'échantillon et l'analyse remet en question la représentativité même de l'échantillon, le contenu du produit ayant probablement été modifié ou altéré. Le commanditaire aura ainsi, par le biais de cet indicateur, la possibilité d'exploiter sur le plan statistique, des valeurs sûres en écartant éventuellement les valeurs remarquables mises en évidence par le laboratoire. Nomenclature : Analyse sous réserve / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! NON ! NON 1 ! OUI ! OUI ---------------------------------------------------------------------- NON : ----- Le laboratoire n'émet aucune réserve sur le résultat d'analyse OUI : ----- Le laboratoire émet une réserve sur le résultat d'analyse Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/335

L’incertitude analytique est une information en pourcentage indiquant la précision à laquelle le résultat est connu. L’ensemble des erreurs de la chaîne de production est 'cumulée' pour estimer cette incertitude. (exemple: pour une incertitude de ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/IncertAna
IncertAna
L’incertitude analytique est une information en pourcentage indiquant la précision à laquelle le résultat est connu. L’ensemble des erreurs de la chaîne de production est 'cumulée' pour estimer cette incertitude. (exemple: pour une incertitude de 15%, la valeur échangée sera 15) (L’expression de ce résultat ne peut pas s’identifier de manière uniforme, elle varie selon le paramètre analysé. Par exemple : 15% sur une DCO correspond à une grande incertitude comparativement à 15% sur une DBO5 qui quant à elle, s’avère être une valeur normale)
0
1
cct:NumericType

Pour éviter au cours des échanges de données, la dégradation de l'information liée au résultat (perte du nombre de chiffres significatifs, perte de la valeur originale...), le résultat de référence vise à conserver sous forme textuelle, trois info...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RefAna
RefAna
Pour éviter au cours des échanges de données, la dégradation de l'information liée au résultat (perte du nombre de chiffres significatifs, perte de la valeur originale...), le résultat de référence vise à conserver sous forme textuelle, trois informations : le résultat originel avec le nombre de chiffres significatifs, l'unité de mesure et l'expression de l'unité (la molécule, l'ion, l'atome...). L'information de cet attribut doit être sous la forme : 'Valeur Unité (Expression)' Exemples : - 50,0 mg/l (NO3) - 2,5 10^2 µg/kg (Cu) - 0,02 µg/l (CN) Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:TextType
200

L'attribut 'Type prédéfini d'analyse in situ / en laboratoire' précise si l'analyse à réaliser doit avoir lieu in situ ou en laboratoire en prenant l'un des codes suivants : Nomenclature : Analyse in situ - en laboratoire / PEZ / 2000 - 1 -----...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/InsituAna
InsituAna
L'attribut 'Type prédéfini d'analyse in situ / en laboratoire' précise si l'analyse à réaliser doit avoir lieu in situ ou en laboratoire en prenant l'un des codes suivants : Nomenclature : Analyse in situ - en laboratoire / PEZ / 2000 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Localisation inconnue ! Localisation inconnue 1 ! In situ ! In situ 2 ! Laboratoire ! Laboratoire ---------------------------------------------------------------------- In situ : --------- Toute analyse est in situ quand elle est réalisée sur les lieux de la station de mesure y compris celles faites dans des véhicules laboratoires. Sont in situ : - les mesures par sonde dans le milieu, - les mesures par sonde sur des prélèvements, - les analyses sur les prélèvements réalisées dans les véhicules laboratoire. Ne sont pas in situ : - les analyses dont seuls les prétraitements sont réalisés sur le terrain. Laboratoire : ------------- Toute analyse est dite 'en laboratoire' quand elle est réalisée en dehors des lieux de prélèvement et qu'une préparation de l'échantillon a été nécessaire pour cela. Fin de la nomenclature Cette information est fournie par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/156

Le rendement de l'extraction est exprimé en pourcentage, et correspond au rendement moyen spécifique d'une substance. (exemple : pour un rendement de 90%, la valeur échangée sera 90) Le rendement d'extraction est obtenu par comparaison de la pent...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RdtExtraction
RdtExtraction
Le rendement de l'extraction est exprimé en pourcentage, et correspond au rendement moyen spécifique d'une substance. (exemple : pour un rendement de 90%, la valeur échangée sera 90) Le rendement d'extraction est obtenu par comparaison de la pente de la droite d'étalonnage réalisée avec des solutions étalons(produit pru en solution dans un solvant) à la pente de la droite d'étalonnage réalisée à partir d'échantillons d'eau dopés (sur toute la gamme d'étalonnage) puis extraits et analysés comme des étalons. Le rendement moyen spécifique Ai d'une substance i est déterminé en utilisant l'équation suivante: Ai = (mig / mi) / Fv avec mig : pente de la courbe d'étalonnage réalisé avec les solutions aqueuses dopées et extraites (5 au minimum). mi : pente de la courbe d'étalonnage. Fv : rapport du volume de solvant d'extraction au volume d'échantillon. Un rendement constant est une exigence essentielle pour une bonne fidélité et exactitude du résultat analytique. Des variations de ces valeurs indiquent des problèmes au niveau de certaines étapes de l'analyse. Le rendement dépend du coefficient de partage et est caractéristique de chaque substance et des conditions de travail. Un rendement d'extraction supérieur à 60% est considéré comme 'un bon rendement'.
0
1
cct:NumericType

Ensemble des informations non structurées sur l'analyse que le laboratoire souhaite porter à la connaissance du commanditaire, notamment s'il ne confirme pas le résultat obtenu du fait d'une défaillance quelconque. Exemple : la description des di...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CommentairesAna
CommentairesAna
Ensemble des informations non structurées sur l'analyse que le laboratoire souhaite porter à la connaissance du commanditaire, notamment s'il ne confirme pas le résultat obtenu du fait d'une défaillance quelconque. Exemple : la description des difficultés rencontrées lors de l'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:TextType

Le volume filtré, exprimé en litre, désigne le volume du support qui a été réellement filtré pour un dénombrement de micro-organismes (ex :légionelles). Par exemple, pour un résultat exprimé en N/250mL, le volume réellement filtré est 270mL. Cette...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/VolumeFiltre
VolumeFiltre
Le volume filtré, exprimé en litre, désigne le volume du support qui a été réellement filtré pour un dénombrement de micro-organismes (ex :légionelles). Par exemple, pour un résultat exprimé en N/250mL, le volume réellement filtré est 270mL. Cette information peut s'avérer utile lors de l'interprétation d'un résultat d'analyse.
0
1
cct:NumericType

Liste des associations:

Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF e...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Commemoratif
Commemoratif
Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF est obligatoirement rattaché à l’une des entités suivantes: - DEMANDE - PRELEVEMENT - ECHANTILLON - ANALYSE Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.
0
*

Un GROUPE DE PARAMETRES se réfère au cadre métier de certains commanditaires travaillant dans le domaine de l’Eau. En effet, certains organismes déterminent des ensembles d’ANALYSES à appliquer sur leurs prélèvements. Ce regroupement paramétrique ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/GroupeParametres
GroupeParametres
Un GROUPE DE PARAMETRES se réfère au cadre métier de certains commanditaires travaillant dans le domaine de l’Eau. En effet, certains organismes déterminent des ensembles d’ANALYSES à appliquer sur leurs prélèvements. Ce regroupement paramétrique est déterminé par le commanditaire selon ses propres critères, pouvant être de nature géographique (ex:groupes de paramètres à mesurer sur la rivière 'Fontaine'), analytique (ex :groupe pesticides), voire réglementaire (groupes de paramètres se rapportant au décret XXXX-XX). Un GROUPE DE PARAMETRES est défini par un code et un libellé spécifique au commanditaire. Un GROUPE DE PARAMETRES se caractérise par une liste de valeurs regroupant un paramètre, une méthode, une fraction analysée, une unité, le type d’analyse (in situ/en labo). Règles d'échange: Dans le cadre d’une demande numérisée d’analyses : Un ECHANTILLON PEUT faire l’objet de plusieurs GROUPES DE PARAMETRES distincts à analyser. Un même GROUPE DE PARAMETRES PEUT être appliquée à plusieurs ECHANTILLONS. Un GROUPE DE PARAMETRES PEUT contenir plusieurs ANALYSES à réaliser. Un PAYEUR peut être précisé pour le groupe de paramètres : il s’applique alors à tous les paramètres du regroupement. Un commanditaire a la possibilité de transmettre en amont d’un fichier d’échange “ Demande de prestations ”, le descriptif de l’ensemble des groupes de paramètres qu’ils souhaitent mesurer. Si un échantillon contient une référence à un groupe de paramètres non défini en tête de fichier, il est supposé que : - le descriptif de ce groupe a été précédemment envoyé lors d’une demande. - le descriptif de ce groupe n’a pas évolué. Il n’est pas autorisé d’ajouter ou de supprimer un paramètre au sein d’un groupe de paramètres pour un prélèvement ou un échantillon particulier, ceci en inadéquation par rapport aux groupes de paramètres définis en amont de fichier. En revanche, il est possible d’ajouter un ou plusieurs paramètre(s) à analyser sur un prélèvement ou échantillon, détaché(s) des groupes de paramètres. Le commanditaire veillera par ailleurs à ne pas inclure de doublons de paramètres à analyser, entre le contenu de ses différents groupes de paramètres.
0
1

Relations externe:

Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Parametre
Parametre
Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de propriétés : - celles qui sont communes à tous les types de paramètres, - celles spécifiques à certains types de paramètres. Il en est de même pour les relations entre les paramètres et les autres objets. Cet état de fait a conduit à employer une modélisation faisant intervenir des objets génériques et des objets sous-types qui ne contiennent que des propriétés spécifiques à ce sous-type. L'objet générique de la notion de paramètre est PARAMETRE. Il contient les propriétés communes à tous les types de paramètres. Le paramètre se décline d'une part en deux types : quantitatif et qualitatif, et d'autre part en cinq natures : physique, chimique, environnemental, microbiologique et hydrobiologique. Le sous-type quantitatif se rapporte aux paramètres qui ont une infinité de résultats. Le sous-type qualitatif se rapporte aux paramètres qui ne prennent qu'un nombre limité de valeurs pré-définies pour chacun d'eux. Ces deux sous-types sont mutuellement exclusifs. Le sous-type environnemental recouvre : - tous les paramètres physiques et chimiques qui ne se mesurent pas dans l'eau de la rivière (température de l'air, largeur du cours d'eau...), - tous les paramètres d'observation liés à la rivière et à son environnement (Importance de l'ombrage sur les berges...). Le sous-type physique se rapporte aux paramètres dont l'objet est la mesure d'une caractéristique physique de l'eau (température de l'eau, conductivité...). Le sous-type chimique se rapporte aux paramètres dont la mesure a pour objet une grandeur chimique (concentration d'une substance, Demande Biologique en Oxygène, ...). Le sous-type hydrobiologique se rapporte aux paramètres dont l'expression décrit l'état ou la présence des êtres macroscopiques vivant dans l'eau. Le sous-type microbiologique se rapporte aux paramètres qui ont pour objet la recherche, la détermination et/ou le dénombrement d'êtres microscopiques présents dans l'eau. Cette catégorie de paramètres est également étendue par convention à l'étude d'êtres vivants assimilés à des êtres microscopiques comme les parasites, les mousses ou champignons. Ces 5 derniers sous-types sont mutuellement exclusifs. Tout organisme peut demander la codification d'un nouveau paramètre. Pour cela, il suffit d'en faire la demande auprès du SANDRE qui procédera en deux étapes pour assurer un service rapide tout en gardant une liste homogène. - Afin de permettre une utilisation immédiate du paramètre, un numéro provisoire sera émis après qu'un contrôle sémantique ait montré la non existence de ce paramètre. - Puis, sur une base trimestrielle, toutes les demandes de paramètres sont soumises à un comité d'experts qui statuera sur la nécessité de créer ou non le paramètre. Si la création est acceptée, le paramètre est déclaré validé. Dans le cas inverse, le comité désignera le paramètre déjà existant correspondant à celui demandé. Le code provisoire attribué est alors gelé indéfiniment. Tous les paramètres sont décrits par un nom complet, ainsi que par des libellés longs et courts pour une exploitation informatique. Cette information est complétée quelquefois par la mention de synonymes ou de polysèmes qui indiquent les différentes appellations du paramètre et celles avec lesquelles il ne faut pas le confondre. Toutes les fiches paramètres, quel que soit leur statut, peuvent faire l'objet de révisions. La liste des paramètres est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
1
1

Une fraction analysée est un composant du support sur lequel porte l’analyse. Trois grandes catégories de fractions analysées ont été définies dans le cadre des travaux sur le dictionnaire de données national : - le support brut ou entier : ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/FractionAnalysee
FractionAnalysee
Une fraction analysée est un composant du support sur lequel porte l’analyse. Trois grandes catégories de fractions analysées ont été définies dans le cadre des travaux sur le dictionnaire de données national : - le support brut ou entier : par exemple la fraction analysée eau brute provenant du support Eau , - les fractions partielles, au sens d'une classification par partie d'un même support, ex : sédiments/ Particules
1
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
Methode
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/UniteReference
UniteReference
Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une nature de fraction analysée (solide, liquide ou gazeuse). La liste des unités de référence relève de la responsabilité du SANDRE.
1
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Laboratoire
0
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Payeur
0
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
MethExtraction
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Parametre
Solvant
Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de propriétés : - celles qui sont communes à tous les types de paramètres, - celles spécifiques à certains types de paramètres. Il en est de même pour les relations entre les paramètres et les autres objets. Cet état de fait a conduit à employer une modélisation faisant intervenir des objets génériques et des objets sous-types qui ne contiennent que des propriétés spécifiques à ce sous-type. L'objet générique de la notion de paramètre est PARAMETRE. Il contient les propriétés communes à tous les types de paramètres. Le paramètre se décline d'une part en deux types : quantitatif et qualitatif, et d'autre part en cinq natures : physique, chimique, environnemental, microbiologique et hydrobiologique. Le sous-type quantitatif se rapporte aux paramètres qui ont une infinité de résultats. Le sous-type qualitatif se rapporte aux paramètres qui ne prennent qu'un nombre limité de valeurs pré-définies pour chacun d'eux. Ces deux sous-types sont mutuellement exclusifs. Le sous-type environnemental recouvre : - tous les paramètres physiques et chimiques qui ne se mesurent pas dans l'eau de la rivière (température de l'air, largeur du cours d'eau...), - tous les paramètres d'observation liés à la rivière et à son environnement (Importance de l'ombrage sur les berges...). Le sous-type physique se rapporte aux paramètres dont l'objet est la mesure d'une caractéristique physique de l'eau (température de l'eau, conductivité...). Le sous-type chimique se rapporte aux paramètres dont la mesure a pour objet une grandeur chimique (concentration d'une substance, Demande Biologique en Oxygène, ...). Le sous-type hydrobiologique se rapporte aux paramètres dont l'expression décrit l'état ou la présence des êtres macroscopiques vivant dans l'eau. Le sous-type microbiologique se rapporte aux paramètres qui ont pour objet la recherche, la détermination et/ou le dénombrement d'êtres microscopiques présents dans l'eau. Cette catégorie de paramètres est également étendue par convention à l'étude d'êtres vivants assimilés à des êtres microscopiques comme les parasites, les mousses ou champignons. Ces 5 derniers sous-types sont mutuellement exclusifs. Tout organisme peut demander la codification d'un nouveau paramètre. Pour cela, il suffit d'en faire la demande auprès du SANDRE qui procédera en deux étapes pour assurer un service rapide tout en gardant une liste homogène. - Afin de permettre une utilisation immédiate du paramètre, un numéro provisoire sera émis après qu'un contrôle sémantique ait montré la non existence de ce paramètre. - Puis, sur une base trimestrielle, toutes les demandes de paramètres sont soumises à un comité d'experts qui statuera sur la nécessité de créer ou non le paramètre. Si la création est acceptée, le paramètre est déclaré validé. Dans le cas inverse, le comité désignera le paramètre déjà existant correspondant à celui demandé. Le code provisoire attribué est alors gelé indéfiniment. Tous les paramètres sont décrits par un nom complet, ainsi que par des libellés longs et courts pour une exploitation informatique. Cette information est complétée quelquefois par la mention de synonymes ou de polysèmes qui indiquent les différentes appellations du paramètre et celles avec lesquelles il ne faut pas le confondre. Toutes les fiches paramètres, quel que soit leur statut, peuvent faire l'objet de révisions. La liste des paramètres est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
MetFractionnement
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

COMMEMORATIF

Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF est obligatoirement rattaché à l’une des entités suivantes: - DEMANDE - PRELEVEMENT - ECHANTILLON - ANALYSE Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Commemoratif
Commemoratif

Liste des propriétés:

Le code du commémoratif est un groupe de caractères alphanumériques qui lui est associé à des fins d'identification. Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence admi...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdCommemoratif
CdCommemoratif
Le code du commémoratif est un groupe de caractères alphanumériques qui lui est associé à des fins d'identification. Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.
1
1
cct:IdentifierType
8

Le libellé du commémoratif correspond à son appellation courante.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LbCommemoratif
LbCommemoratif
Le libellé du commémoratif correspond à son appellation courante.
0
1
cct:TextType
40

Le descriptif d'un commémoratif est une zone textuelle libre qui apporte des précisions sur la définition et le contenu des données métier véhiculées au travers de ce commémoratif.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DsCommemoratif
DsCommemoratif
Le descriptif d'un commémoratif est une zone textuelle libre qui apporte des précisions sur la définition et le contenu des données métier véhiculées au travers de ce commémoratif.
0
1
cct:TextType

Un commémoratif peut prendre une infinité de valeurs ou bien une valeur comprise dans une liste de choix possible faisant l’objet d’une nomenclature.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ValCommemoratif
ValCommemoratif
Un commémoratif peut prendre une infinité de valeurs ou bien une valeur comprise dans une liste de choix possible faisant l’objet d’une nomenclature.
1
*
cct:TextType

DEMANDE

Une demande est un message qui lie deux et uniquement deux acteurs pour la réalisation d'un ensemble de prestations en fonction de la nature même de la demande. Cet ensemble de prestations est à réaliser durant une période donnée. Le commanditaire est par définition l'émetteur d'une demande. Le prestataire est par définition le récepteur d'une demande. L'identification d'une demande relève du ressort du commanditaire de cette même demande. La codification d'une demande repose donc sur le principe suivant : un identifiant unique spécifiquement attribué par le commanditaire couplé au code de ce commanditaire (code SIRET ou code SANDRE) et à l'origine du code du commanditaire, ceci pour rendre l'unicité de chaque demande dans l'ensemble du périmètre d'échanges Laboratoires-Commanditaires.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Demande
Demande

Liste des propriétés:

Code interne qu'affecte le commanditaire en charge de la demande de prestations correspondante, ceci à des fins de gestion.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdDemandeCommanditaire
CdDemandeCommanditaire
Code interne qu'affecte le commanditaire en charge de la demande de prestations correspondante, ceci à des fins de gestion.
1
1
cct:IdentifierType
100

Code interne qu'affecte le prestataire chargé de réaliser l’ensemble des prestations demandées par le commanditaire, ceci à des fins de gestion.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdDemandePrestataire
CdDemandePrestataire
Code interne qu'affecte le prestataire chargé de réaliser l’ensemble des prestations demandées par le commanditaire, ceci à des fins de gestion.
1
1
cct:TextType
100

Le type de demande indique à l'aide de l'un des codes suivants la nature des prestations exigées par le commanditaire. Nomenclature : Type de demande / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code !...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/TypeDemande
TypeDemande
Le type de demande indique à l'aide de l'un des codes suivants la nature des prestations exigées par le commanditaire. Nomenclature : Type de demande / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 1 ! PRELEVEMENTS ! Demande de prélèvement(s) 2 ! ANALYSES ! Demande d'analyse(s) 3 ! MIXTE ! Demande mixte ---------------------------------------------------------------------- Demande de prélèvement(s) : ------- Message qui lie un commanditaire et un prestataire (préleveur) chargé de réaliser un ou plusieurs échantillons et/ou des mesures de paramètres in situ et/ou des mesures de conditions environnementales. Demande d'analyse(s) : --------- Message qui lie un commanditaire et un prestataire (laboratoire) chargé de réaliser une ou plusieurs analyses, à réaliser uniquement en laboratoire, sur un ou plusieurs échantillons ramenés par le commanditaire ou le préleveur. Demande mixte : ----------- Message qui lie un commanditaire et un prestataire (ayant la double fonction préleveur et laboratoire) chargé de réaliser un ou plusieurs échantillons et/ou des mesures de paramètres in situ et/ou des mesures de conditions environnementales et de réaliser une ou plusieurs analyses sur un ensemble d'échantillons. Fin de la nomenclature Cette information relève de la responsabilité de l'intervenant chargé de remplir et d'envoyer la demande, à savoir le commanditaire.
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/295

Le contexte de codification désigne, à l’aide de l’un des codes suivants, le degré de numérisation des flux d’échange de données qui existe entre le commanditaire et le prestataire. Nomenclature : Contexte de codification / LAB / 2002 - 1 ------...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ContexteCodification
ContexteCodification
Le contexte de codification désigne, à l’aide de l’un des codes suivants, le degré de numérisation des flux d’échange de données qui existe entre le commanditaire et le prestataire. Nomenclature : Contexte de codification / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 1 ! DEMANDE ET RESULTATS ! Demande de prestations et envoi de résultats 2 ! RESULTATS AVEC CAR PRL ! Envoi de résultats avec les caractéristiques des prélèvements ---------------------------------------------------------------------- Demande de prestations et envoi de résultats : ---------------------------------------------- Flux d'échange dans lequel un commanditaire émet d'une part des messages numérisés de type 'Demande de prestations', ou transmet tout au moins sous une forme manuelle les identifiants relatifs aux demandes et aux prélèvements au prestataire. Ce dernier renvoie ultérieurement des messages numérisés de type 'Envoi de résultats', se rapportant aux prestations demandées, et selon les mêmes références. Envoi de résultats avec les caractéristiques des prélèvements : ---------------------------------------------------------------- Flux d'échange dans lequel un prestataire émet uniquement des messages numérisés de type 'Envoi de résultats', qui ne se rapportent à aucune demande numérisée de prestations, mais dont il connaît tout de même les caractéristiques des prélèvements (commanditaire, lieu de prélèvement, date du prélèvement, préleveur et support prélevé). Fin de la nomenclature
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/336

La date de la demande correspond à la date, au jour près, à laquelle le message est rédigé et approuvé par le commanditaire.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateDemande
DateDemande
La date de la demande correspond à la date, au jour près, à laquelle le message est rédigé et approuvé par le commanditaire.
0
1
cct:DateType

Le libellé de la demande rassemble des informations générales non structurées relatives à la demande.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LbDemande
LbDemande
Le libellé de la demande rassemble des informations générales non structurées relatives à la demande.
0
1
cct:TextType
100

La date de début d'application de la demande correspond à la date, au jour près, à laquelle les prestations demandées sont réellement prises en charge par le prestataire (préleveur, laboratoire). Cette information est utile lorsque le commanditair...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateDebutApplicationDemande
DateDebutApplicationDemande
La date de début d'application de la demande correspond à la date, au jour près, à laquelle les prestations demandées sont réellement prises en charge par le prestataire (préleveur, laboratoire). Cette information est utile lorsque le commanditaire envoie une demande prévisionnelle de prestations qui prend effet ultérieurement à la date de rédaction ou de réception de la demande par le prestataire. La date de début d'application correspond, en règle générale à la date de réalisation de la première prestation qui est demandée.
0
1
cct:DateType

La date de fin d'application de la demande correspond à la date, au jour près, pour laquelle le prestataire interrompt ses actions . Cette date met fin aux actions entreprises par le prestataire. En revanche, elle ne met pas fin aux éventuels trai...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateFinApplicationDemande
DateFinApplicationDemande
La date de fin d'application de la demande correspond à la date, au jour près, pour laquelle le prestataire interrompt ses actions . Cette date met fin aux actions entreprises par le prestataire. En revanche, elle ne met pas fin aux éventuels traitements des résultats issus de la demande et réalisés par le prestataire, en vue d'un envoi ultérieur aux destinataires des résultats.
0
1
cct:DateType

La référence du marché permet au commanditaire d'indiquer, lors de la rédaction de sa demande, une référence en rapport avec son propre système de facturation, ceci à des fins de gestion. Cet attribut pourra également être utile au prestataire, la...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ReferenceMarche
ReferenceMarche
La référence du marché permet au commanditaire d'indiquer, lors de la rédaction de sa demande, une référence en rapport avec son propre système de facturation, ceci à des fins de gestion. Cet attribut pourra également être utile au prestataire, la référence du marché donnant à celui-ci une indication sur la finalité des prestations demandées.
0
1
cct:TextType
50

Informations diverses non structurées sur la demande rédigée par le commanditaire.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CommentairesCommanditaire
CommentairesCommanditaire
Informations diverses non structurées sur la demande rédigée par le commanditaire.
0
1
cct:TextType

Liste des associations:

Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF e...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Commemoratif
Commemoratif
Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF est obligatoirement rattaché à l’une des entités suivantes: - DEMANDE - PRELEVEMENT - ECHANTILLON - ANALYSE Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.
0
*

Relations externe:

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Payeur
0
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
DestinataireRsAna
0
unbounded

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Commanditaire
1
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Prestataire
1
1

ECHANTILLON

Un échantillon est le résultat d'un prélèvement réalisé ou commandé par un commanditaire. Un échantillon est obligatoirement destiné à un intervenant (exemple:laboratoire). Cette définition n'introduit pas la notion de flacon puisque lors du prélèvement, plusieurs flacons peuvent etre amenés au laboratoire. Cette définition est issue d'un consensus Laboratoires/Commanditaires afin de répondre aux modalités d'échanges de données. Un échantillon est acheminé dans des conditions de transport et de conservation particulières. Un échantillon fait obligatoirement référence à une demande d'analyses. En revanche, un échantillon ne fait pas obligatoirement à un prélèvement. Un échantillon porte toujours sur un seul support. Il n'est pas possible d'avoir un échantillon qui soit à la fois d'eau et d'êtres vivants. Par contre, un support peut faire l'objet de plusieurs échantillons pendant une opération de prélèvement. C'est le cas, par exemple, de l'eau qui peut être prélevée dans des flacons en verre et en plastique, suivant les paramètres à mesurer. Les informations sur l’échantillon sont sous la responsabilité de l’organisme ayant créé cet échantillon.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Echantillon
Echantillon

Liste des propriétés:

La référence de l'échantillon chez le commanditaire correspond à un identifiant unique attribué par le commanditaire de la demande à laquelle se rapporte l'échantillon. Cette référence permet à un laboratoire recevant une demande d'analyses, d'ef...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RefEchantillonCommanditaire
RefEchantillonCommanditaire
La référence de l'échantillon chez le commanditaire correspond à un identifiant unique attribué par le commanditaire de la demande à laquelle se rapporte l'échantillon. Cette référence permet à un laboratoire recevant une demande d'analyses, d'effectuer le lien entre l'échantillon correspondant qui serait produit par un préleveur après que celui-ci ait reçu une demande de prélèvements dans laquelle le même commanditaire a également précisé ce code de l'échantillon en question.
1
1
cct:TextType
100

Code unique attribué par le préleveur afin de caractériser son échantillon.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RefEchantillonPrel
RefEchantillonPrel
Code unique attribué par le préleveur afin de caractériser son échantillon.
0
1
cct:TextType
100

Code unique attribué par le laboratoire afin de caractériser son échantillon.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RefEchantillonLabo
RefEchantillonLabo
Code unique attribué par le laboratoire afin de caractériser son échantillon.
0
1
cct:TextType
100

L'attribut 'Complétude de l'échantillon' ne s'applique qu'au message 'Envoi de résultats'. Il permet au laboratoire d'indiquer l'état d'avancement des analyses réalisées pour chaque échantillon et à l'aide de l'un des codes suivants. Le laboratoir...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CompletEchant
CompletEchant
L'attribut 'Complétude de l'échantillon' ne s'applique qu'au message 'Envoi de résultats'. Il permet au laboratoire d'indiquer l'état d'avancement des analyses réalisées pour chaque échantillon et à l'aide de l'un des codes suivants. Le laboratoire pourra en effet transmettre ses résultats par l'intermédiaire d'un ou plusieurs fichiers d'échange. Cet attribut permettra alors au laboratoire d'affirmer que l'ensemble des analyses ont été réalisées et transmis, ceci pour un échantillon donné. Nomenclature : Complétude de l'échantillon / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Envoi partiel ! ENVOI PARTIEL 1 ! Envoi complet ! ENVOI COMPLET 2 ! Envoi partiel fin ! ENVOI PARTIEL / FIN ---------------------------------------------------------------------- ENVOI COMPLET : --------------- Cette information signifie que le prestataire a envoyé dans ce même fichier tous les résultats d'analyses se rapportant à ce même échantillon commandé. ENVOI PARTIEL : --------------- Cette information signifie que les prestataire n'a pas entièrement édictées tous les résultats d'analyses réalisées sur cet échantillon, qu'ils souhaitent transmettre au destinataire. D'autres résultats d'analyses doivent être transmis au destinataire au sein d'un nouveau fichier d'échange, en respectant les mêmes contraintes d'intégrité liées à l'identification de la demande, du prélèvement et de l'échantillon. ENVOI PARTIEL / FIN : --------------------- Cette information signifie que le prestataire considère qu'il a envoyé tous les résultats d'analyses se rapportant à ce même échantillon, ceci par l'intermédiaire d'un ou plusieurs fichiers d'échange préalablement envoyés, avec pour valeur de la complétude de l'échantillon 'ENVOI PARTIEL'. Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/340

L'acceptabilité d'un échantillon indique, à l'aide de l'un des codes suivants, l'appréciation d'un échantillon faisant suite aux observations critiques faites par le destinataire de l'échantillon (laboratoire), sur les conditions intrinsèques à l'...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AcceptabiliteEchant
AcceptabiliteEchant
L'acceptabilité d'un échantillon indique, à l'aide de l'un des codes suivants, l'appréciation d'un échantillon faisant suite aux observations critiques faites par le destinataire de l'échantillon (laboratoire), sur les conditions intrinsèques à l'échantillon, à savoir le FLACONNAGE, la TEMPERATURE et la VOLUMETRIE. Le jugement porté sur l'acceptabilité d'un échantillon doit tenir compte des objectifs poursuivis qui sont à l'origine de la constitution de l'échantillon. Nomenclature : Acceptabilité d'un échantillon / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! ENONACCEP ! NON (échantillon non acceptable) 1 ! ACCEP ! OUI (échantillon acceptable) ---------------------------------------------------------------------- Echantillon non acceptable : ------- Echantillon dont au moins l'une des conditions intrinsèques (flaconnage, température, volumétrie) est inappropriée et ne permet pas au destinataire de l'échantillon de réaliser les traitements et analyses ultérieures se rapportant à ce même échantillon. Echantillon acceptable : --------- Echantillon dont toutes les conditions intrinsèques (flaconnage, température, volumétrie) sont appropriée pour réaliser les traitements et analyses ultérieures se rapportant à ce même échantillon. Fin de la nomenclature Cette information relève de la responsabilité de l'intervenant (laboratoire) recevant l'échantillon et chargé de réaliser les analyses.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/298

Date, au jour près, à laquelle l'échantillon est pris en charge par le laboratoire chargé d'y effectuer des analyses.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateReceptionEchant
DateReceptionEchant
Date, au jour près, à laquelle l'échantillon est pris en charge par le laboratoire chargé d'y effectuer des analyses.
0
1
cct:DateType

Heure à laquelle l'échantillon est pris en charge par le laboratoire pour y effectuer des analyses.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/HeureReceptionEchant
HeureReceptionEchant
Heure à laquelle l'échantillon est pris en charge par le laboratoire pour y effectuer des analyses.
0
1
cct:TimeType

Les commentaires sur l'échantillon comportent, par exemple, tous les renseignements textuels relatifs au cycle de vie de l'échantillon ou à ses caractéristiques. Les informations sur l'échantillon sont sous la responsabilité de l'organisme ayant ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CommentairesEchant
CommentairesEchant
Les commentaires sur l'échantillon comportent, par exemple, tous les renseignements textuels relatifs au cycle de vie de l'échantillon ou à ses caractéristiques. Les informations sur l'échantillon sont sous la responsabilité de l'organisme ayant créé cet échantillon.
0
1
cct:TextType

Liste des associations:

Un GROUPE DE PARAMETRES se réfère au cadre métier de certains commanditaires travaillant dans le domaine de l’Eau. En effet, certains organismes déterminent des ensembles d’ANALYSES à appliquer sur leurs prélèvements. Ce regroupement paramétrique ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/GroupeParametres
GroupeParametres
Un GROUPE DE PARAMETRES se réfère au cadre métier de certains commanditaires travaillant dans le domaine de l’Eau. En effet, certains organismes déterminent des ensembles d’ANALYSES à appliquer sur leurs prélèvements. Ce regroupement paramétrique est déterminé par le commanditaire selon ses propres critères, pouvant être de nature géographique (ex:groupes de paramètres à mesurer sur la rivière 'Fontaine'), analytique (ex :groupe pesticides), voire réglementaire (groupes de paramètres se rapportant au décret XXXX-XX). Un GROUPE DE PARAMETRES est défini par un code et un libellé spécifique au commanditaire. Un GROUPE DE PARAMETRES se caractérise par une liste de valeurs regroupant un paramètre, une méthode, une fraction analysée, une unité, le type d’analyse (in situ/en labo). Règles d'échange: Dans le cadre d’une demande numérisée d’analyses : Un ECHANTILLON PEUT faire l’objet de plusieurs GROUPES DE PARAMETRES distincts à analyser. Un même GROUPE DE PARAMETRES PEUT être appliquée à plusieurs ECHANTILLONS. Un GROUPE DE PARAMETRES PEUT contenir plusieurs ANALYSES à réaliser. Un PAYEUR peut être précisé pour le groupe de paramètres : il s’applique alors à tous les paramètres du regroupement. Un commanditaire a la possibilité de transmettre en amont d’un fichier d’échange “ Demande de prestations ”, le descriptif de l’ensemble des groupes de paramètres qu’ils souhaitent mesurer. Si un échantillon contient une référence à un groupe de paramètres non défini en tête de fichier, il est supposé que : - le descriptif de ce groupe a été précédemment envoyé lors d’une demande. - le descriptif de ce groupe n’a pas évolué. Il n’est pas autorisé d’ajouter ou de supprimer un paramètre au sein d’un groupe de paramètres pour un prélèvement ou un échantillon particulier, ceci en inadéquation par rapport aux groupes de paramètres définis en amont de fichier. En revanche, il est possible d’ajouter un ou plusieurs paramètre(s) à analyser sur un prélèvement ou échantillon, détaché(s) des groupes de paramètres. Le commanditaire veillera par ailleurs à ne pas inclure de doublons de paramètres à analyser, entre le contenu de ses différents groupes de paramètres.
0
*

Les analyses font référence à toutes les actions de détermination d'une valeur sur un échantillon, qu'ils s'agissent d'analyses, de mesures, d'observations, etc... faites en laboratoire ou sur le lieu de prélèvement (analyses in situ). Une analy...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Analyse
Analyse
Les analyses font référence à toutes les actions de détermination d'une valeur sur un échantillon, qu'ils s'agissent d'analyses, de mesures, d'observations, etc... faites en laboratoire ou sur le lieu de prélèvement (analyses in situ). Une analyse ne porte que sur un et un seul paramètre. Cette entité ne comprend pas les phases de prélèvement même quand celles-ci font partie intégrante de la méthode d'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.
0
*

Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF e...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Commemoratif
Commemoratif
Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF est obligatoirement rattaché à l’une des entités suivantes: - DEMANDE - PRELEVEMENT - ECHANTILLON - ANALYSE Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.
0
*

Relations externe:

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Laboratoire
1
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
MethodeTransport
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Payeur
0
1

GROUPE DE PARAMETRES

Un GROUPE DE PARAMETRES se réfère au cadre métier de certains commanditaires travaillant dans le domaine de l’Eau. En effet, certains organismes déterminent des ensembles d’ANALYSES à appliquer sur leurs prélèvements. Ce regroupement paramétrique est déterminé par le commanditaire selon ses propres critères, pouvant être de nature géographique (ex:groupes de paramètres à mesurer sur la rivière 'Fontaine'), analytique (ex :groupe pesticides), voire réglementaire (groupes de paramètres se rapportant au décret XXXX-XX). Un GROUPE DE PARAMETRES est défini par un code et un libellé spécifique au commanditaire. Un GROUPE DE PARAMETRES se caractérise par une liste de valeurs regroupant un paramètre, une méthode, une fraction analysée, une unité, le type d’analyse (in situ/en labo). Règles d'échange: Dans le cadre d’une demande numérisée d’analyses : Un ECHANTILLON PEUT faire l’objet de plusieurs GROUPES DE PARAMETRES distincts à analyser. Un même GROUPE DE PARAMETRES PEUT être appliquée à plusieurs ECHANTILLONS. Un GROUPE DE PARAMETRES PEUT contenir plusieurs ANALYSES à réaliser. Un PAYEUR peut être précisé pour le groupe de paramètres : il s’applique alors à tous les paramètres du regroupement. Un commanditaire a la possibilité de transmettre en amont d’un fichier d’échange “ Demande de prestations ”, le descriptif de l’ensemble des groupes de paramètres qu’ils souhaitent mesurer. Si un échantillon contient une référence à un groupe de paramètres non défini en tête de fichier, il est supposé que : - le descriptif de ce groupe a été précédemment envoyé lors d’une demande. - le descriptif de ce groupe n’a pas évolué. Il n’est pas autorisé d’ajouter ou de supprimer un paramètre au sein d’un groupe de paramètres pour un prélèvement ou un échantillon particulier, ceci en inadéquation par rapport aux groupes de paramètres définis en amont de fichier. En revanche, il est possible d’ajouter un ou plusieurs paramètre(s) à analyser sur un prélèvement ou échantillon, détaché(s) des groupes de paramètres. Le commanditaire veillera par ailleurs à ne pas inclure de doublons de paramètres à analyser, entre le contenu de ses différents groupes de paramètres.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/GroupeParametres
GroupeParametres

Liste des propriétés:

Le code du groupe de paramètres est un code sans signifiance employé par le commanditaire pour identifier un ensemble de paramètres à analyser pour lesquels les objectifs poursuivis sont identiques. La codification et le contenu d'un groupe de par...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdGroupeParametres
CdGroupeParametres
Le code du groupe de paramètres est un code sans signifiance employé par le commanditaire pour identifier un ensemble de paramètres à analyser pour lesquels les objectifs poursuivis sont identiques. La codification et le contenu d'un groupe de paramètres relève de la responsabilité du commanditaire.
1
1
cct:IdentifierType

Le libellé d'un groupe de paramètres est un nom employé pour référencer un ensemble de paramètres à analyser pour lesquels les objectifs poursuivis sont identiques. L'attribution d'un libellé à un groupe de paramètres relève de la responsabilité d...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LbGroupeParametres
LbGroupeParametres
Le libellé d'un groupe de paramètres est un nom employé pour référencer un ensemble de paramètres à analyser pour lesquels les objectifs poursuivis sont identiques. L'attribution d'un libellé à un groupe de paramètres relève de la responsabilité du comanditaire.
0
1
cct:TextType
50

Liste des associations:

Les analyses font référence à toutes les actions de détermination d'une valeur sur un échantillon, qu'ils s'agissent d'analyses, de mesures, d'observations, etc... faites en laboratoire ou sur le lieu de prélèvement (analyses in situ). Une analy...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Analyse
Analyse
Les analyses font référence à toutes les actions de détermination d'une valeur sur un échantillon, qu'ils s'agissent d'analyses, de mesures, d'observations, etc... faites en laboratoire ou sur le lieu de prélèvement (analyses in situ). Une analyse ne porte que sur un et un seul paramètre. Cette entité ne comprend pas les phases de prélèvement même quand celles-ci font partie intégrante de la méthode d'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme chargé de l'analyse, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au lieu où a été réalisé le prélèvement.
0
*

Relations externe:

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Payeur
0
1

LOCALISATION DE PRELEVEMENT

Les localisations du prélèvement sont les différents espaces géographiques de référence où les prélèvements, mesures in situ et mesures des conditions environnementales sont réellement effectués. Ces localisations de prélèvement doivent être définies en cohérence avec la nature de la station de prélèvement. Une localisation de prélèvement est rattachée à une et une seule station de prélèvement. En règle générale, la station et localisation de prélèvement se raccordent à des terminologies différentes selon une thématique donnée et traitée par le SANDRE.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LocalPrelevement
LocalPrelevement

Liste des propriétés:

Le code de la localisation de prélèvement correspond à un identifiant unique au sein du système d'identifiant renseigné au niveau de l'attribut 'Origine du code de la localisation de prélèvement'.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdLocalPrelevement
CdLocalPrelevement
Le code de la localisation de prélèvement correspond à un identifiant unique au sein du système d'identifiant renseigné au niveau de l'attribut 'Origine du code de la localisation de prélèvement'.
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/cct:IdentifierType

L'origine du code de la localisation de prélèvement est un code qui définit à l'aide de la nomenclature ci-dessous administrée par le SANDRE, le système d'identifiant dont le code de la localisation de prélèvement. Nomenclature : Origine du code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/OrigineCdLocalPrelevement
OrigineCdLocalPrelevement
L'origine du code de la localisation de prélèvement est un code qui définit à l'aide de la nomenclature ci-dessous administrée par le SANDRE, le système d'identifiant dont le code de la localisation de prélèvement. Nomenclature : Origine du code de la localisation de prélèvement / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! INCONNUE ! Origine du code inconnue 1 ! EAUX DE SURFACE ! Code national attribué par les Agences de l'Eau pour les Eaux de Surface 2 ! SISE'EAU ! Code national attribué pour SISE'EAU 3 ! BSS ADES ! Code national attribué par le BRGM pour la BSS et ADES 4 ! QUADRIGE ! Code national attribué par l'IFREMER pour QUADRIGE 10 ! RESPONSABLE STATION ! Code local attribué par le(s) maître(s) d'ouvrage(s) ou responsable(s) de la station de prélèvement. 11 ! COMMANDITAIRE ! Code local attribué par le commanditaire de la demande 12 ! PRELEVEUR ! Code local attribué par l'intervenant chargé du prélèvement 13 ! LABORATOIRE ! Code local attribué par le laboratoire d'analyses ---------------------------------------------------------------------- Fin de la nomenclature
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/330

Le libellé de la localisation de prélèvement permet d'identifier la localisation de façon plus explicite que son code. Le renseignement de cet attribut relève de la responsabilité du ou des organismes producteurs de données relatives à la station...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LbLocalPrelevement
LbLocalPrelevement
Le libellé de la localisation de prélèvement permet d'identifier la localisation de façon plus explicite que son code. Le renseignement de cet attribut relève de la responsabilité du ou des organismes producteurs de données relatives à la station et à la localisation de prélèvement.
0
1
cct:TextType
80

Le type de localisation de prélèvement est une information optionnelle utilisée par certains référentiels de localisation de prélèvement. Le type de localisation de prélèvement est défini selon un référentiel commun aux différents interlocuteurs....

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/TypeLocalPrelevement
TypeLocalPrelevement
Le type de localisation de prélèvement est une information optionnelle utilisée par certains référentiels de localisation de prélèvement. Le type de localisation de prélèvement est défini selon un référentiel commun aux différents interlocuteurs. Par exemple, dans la thématique assainissement, ce type permet de préciser s'il s'agit d'un point de mesure situé en entrée station (A3) ou en sortie station (A4). La liste des valeurs possibles varient selon les thématiques de l'eau: Pour la thématique 'Assainissement', la liste est la suivante: ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Inconnu ! Localisation inconnue A1 ! A1 ! Pt réglementaire : Déversoir du système de collecte A2 ! A2 ! Pt réglementaire : déversoir en tête de station A3 ! A3 ! Pt réglementaire : Entrée station (effluent 'eau') A4 ! A4 ! Pt réglementaire : Sortie station (effluent 'eau') A5 ! A5 ! Pt réglementaire : by-pass A6 ! A6 ! Pt réglementaire : Boue produite R1 ! R1 ! Pt logique : Déversoir du système de collecte S1 ! S1 ! Pt logique : Entrée station (effluent 'eau') S10 ! S10 ! Pt logique :Sable produit S11 ! S11 ! Pt logique :Refus de dégrillage produit S12 ! S12 ! Pt logique : Apport extérieur en matières de vidange S13 ! S13 ! Pt logique : Apport extérieur en produits de curage S14 ! S14 ! Pt logique : Les réactifs utilisés (file 'eau') S15 ! S15 ! Pt logique : Les réactifs utilisés (file 'boue') S16 ! S16 ! Pt logique : Déversoir en tête de station S17 ! S17 ! Pt logique : Boue évacuée sans traitement S2 ! S2 ! Pt logique : Sortie station (effluent 'eau') S3 ! S3 ! Pt logique : By-pass S4 ! S4 ! Pt logique : Boue produite avant traitement S5 ! S5 ! Pt logique : Apport extérieur boue S6 ! S6 ! Pt logique : Boue évacuée après traitement S7 ! S7 ! Pt logique : Apport extérieur en huiles/graisses S8 ! S8 ! Pt logique : Huiles/graisses produites avant traitement S9 ! S9 ! Pt logique : Huiles/graisses évacuées sans traitement 1 ! En entrée ! Pt physique : En entrée 2 ! Sur ! Pt physique : Sur 3 ! En sortie ! Pt physique : En sortie 4 ! By pass ! Pt physique : By pass 5 ! Au Champ ! Pt physique : au champ ---------------------------------------------------------------------- Pt physique : By pass : ------------------------ Appareillage situé dans le by pass de l'ouvrage Pt physique : En entrée : -------------------------- Appareillage situé en entrée de l'ouvrage Pt physique : En sortie : -------------------------- Appareillage situé en sortie de l'ouvrage Pt physique : Sur : -------------------- Appareillage situé dans l'ouvrage Pt logique : Apport extérieur boue : ------------------------------------ 'L'apport boue extérieur' désigne tous les apports directs de boue en provenance d'autres stations d'épuration. Pt logique : Apport extérieur en huiles/graisses : -------------------------------------------------- L'apport extérieur en huiles/graisses est les huiles ou les graisses amenées à la station d'épuration en provenance d'autres stations afin d'y être traitées. Pt logique : Apport extérieur en matières de vidange : ------------------------------------------------------ Les apports extérieurs en matières de vidange sont notamment les vidanges des fosses septiques qui sont amenées à la station d'épuration afin d'y être traitées. Pt logique : Apport extérieur en produits de curage : ----------------------------------------------------- Les apports extérieurs en produits de curage sont notamment les matières récupérées lors des curages des réseaux d'assainissement qui sont amenées à la station d'épuration afin d'y être traitées. Pt logique : Boue évacuée après traitement : -------------------------------------------- La boue évacuée après traitement désigne la boue en sortie de la ou des files boues de la station, Pt logique : Boue évacuée sans traitement : ------------------------------------------- La boue évacuée sans traitement est la boue produite par la ou les file(s) 'eau' à destination d'un ouvrage extérieur lorsque la station ne comporte aucune file 'boue' ou que celle-ci est d'une capacité insuffisante pour traiter l'ensemble des boues produites. Pt logique : Boue produite avant traitement : --------------------------------------------- La boue produite avant traitement est la boue produite par la ou les file(s) eau à destination de la ou des file(s) boue de la station; Pt logique : By-pass : ---------------------- Le by-pass désigne toutes les eaux dérivées de la station d'épuration vers le milieu naturel qui n'ont pas bénéficié de l'ensemble des traitements, Pt logique : Déversoir du système de collecte : ----------------------------------------------- Le déversoir de système de collecte désigne tous les dispositifs du système de collecte à l'origine de déversement directs et exceptionnels dans le milieu naturel de tout ou partie des effluents drainés par le réseau en amont de ces derniers Pt logique : Déversoir en tête de station : ------------------------------------------- Le déversoir en tête de station désigne l'équipement situé en amont de l'entrée de la station, utilisé pour dériver tout ou partie des effluents aqueux en provenance des systèmes de collecte lors de pannes sévères ou de périodes de maintenance programmées de la station d'épuration qui nécessitent un arrêt total ou partiel de celle-ci. Pt logique : Entrée station (effluent 'eau') : ---------------------------------------------- L'entrée station désigne tous les effluents de type aqueux qui parviennent à la station pour y être épurés en provenance d'un ou plusieurs systèmes de collecte Pt logique : Huiles/graisses évacuées sans traitement : ------------------------------------------------------- Les Huiles/graisses évacuées sans traitement sont toutes les huiles et les graisses produites par la ou les files 'eau' et qui sont évacuées de la station pour être traitées dans un ou plusieurs autres ouvrages : centre d'incinération… Pt logique : Huiles/graisses produites avant traitement : --------------------------------------------------------- Les 'Huiles/graisses produites avant traitement' sont toutes les huiles et les graisses produites par la ou les files 'eau' de la station et qui sont traitées par la file 'huiles/graisses' de la même station. Pt logique : Les réactifs utilisés (file 'boue') : -------------------------------------------------- Les réactions utilisés sont toutes les substances chimiques utilisées dans le traitement des boues au sein des files 'boues' de la station d'épuration Pt logique : Les réactifs utilisés (file 'eau') : ------------------------------------------------- Les réactions utilisés sont toutes les substances chimiques employées dans l'épuration des effluents aqueux au sein des files 'eau' de la station d'épuration Pt logique : Sortie station (effluent 'eau') : ---------------------------------------------- La sortie station désigne tous les effluents de type aqueux épurés par la station d'épuration et rejetés dans le milieu naturel. Pt logique :Refus de dégrillage produit : ----------------------------------------- Le refus de dégrillage produit est tous les matériaux solides amenés par les flux arrivant à la station (végétaux, ...) et retirés au niveau du ou des dégrilleurs de la ou les files 'eau'. Ces matériaux sont évacués de la station afin d'être traités dans un ou plusieurs autres ouvrages : centre d'incinération... Pt logique :Sable produit : --------------------------- Le sable produit est le sable produit par la ou les files 'eau' de la station et qui est évacué de la station pour être traité dans un ou plusieurs autres ouvrages : décharge... Pt physique : au champ : ------------------------ Point de mesure localisé dans une parcelle agricole donnée. Pt réglementaire : by-pass : ----------------------------- Le by-pass désigne globalement toutes les eaux dérivées de la station d’épuration vers le milieu naturel qui n’ont pas bénéficié de l’ensemble des traitements. Pt réglementaire : déversoir en tête de station : -------------------------------------------------- Le déversoir en tête de station désigne l’équipement situé en amont de l’entrée de la station, utilisé pour dériver tout ou partie des effluents aqueux en provenance des systèmes de collecte lors de pannes sévères ou de périodes de maintenance programmées de la station d’épuration nécessitant un arrêt total ou partiel de celle-ci. Pt réglementaire : Entrée station (effluent «eau») : ----------------------------------------------------- L'entrée stationd ésigne globalement tous les effluents de type aqueux qui parviennent à la station pour y être épurés en provenance d’un ou plusieurs systèmes de collecte. Pt réglementaire : Boue produite : ---------------------------------- La boue produite désigne globalement la boue générée par la ou les files «eau» traitées généralement sur place et/ou évacuées de la station sans traitement. Pt réglementaire : Déversoir du système de collecte : ----------------------------------------------------- Le déversoir du système de collecte désigne individuellement tous les dispositifs du système de collecte à l’origine de déversements directs et exceptionnels dans le milieu naturel de tout ou partie des effluents drainés par le réseau en amont de ces derniers, à surveiller dans le cadre de l'autosurveillance. Pt réglementaire : Sortie station (effluent «eau») : ---------------------------------------------------- La sortie station désigne globalement tous les effluents de type aqueux épurés par la station d’épuration et rejetés dans le milieu naturel.
0
1
cct:TextType
10

La coordonnée X de la localisation de prélèvement est la coordonnée X exacte du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la localisation de prélèvement' associée...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CoordXLocalPrelevement
CoordXLocalPrelevement
La coordonnée X de la localisation de prélèvement est la coordonnée X exacte du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la localisation de prélèvement' associée. Cette coordonnée est indiquée uniquement si elle est différente de celle de la station de prélèvement associée.
0
1
cct:NumericType

La coordonnée Y de la localisation de prélèvement est la coordonnée Y exacte du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la localisation de prélèvement' associée...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CoordYLocalPrelevement
CoordYLocalPrelevement
La coordonnée Y de la localisation de prélèvement est la coordonnée Y exacte du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la localisation de prélèvement' associée. Cette coordonnée est indiquée uniquement si elle est différente de celle de la station de prélèvement associée.
0
1
cct:NumericType

Cet attribut est un code à deux positions qui indique la projection dans laquelle s'expriment les coordonnées de la localisation de prélèvement. Les coordonnées devront être déterminées sur une carte dont l'échelle est supérieure ou égale au 50 00...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ProjLocalPrelevement
ProjLocalPrelevement
Cet attribut est un code à deux positions qui indique la projection dans laquelle s'expriment les coordonnées de la localisation de prélèvement. Les coordonnées devront être déterminées sur une carte dont l'échelle est supérieure ou égale au 50 000e. La liste des codes possibles pour cet attribut est la suivante, totalement compatible avec la norme EDIGéO : Nomenclature : Projection des coordonnées / PEZ / 2000 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Projection inconnue ! Projection inconnue 1 ! Lambert I Nord ! Lambert I Nord 2 ! Lambert II Centre ! Lambert II Centre 3 ! Lambert III Sud ! Lambert III Sud 4 ! Lambert IV Corse ! Lambert IV Corse 5 ! Lambert II Etendu ! Lambert II Etendu 6 ! Lambert I Carto ! Lambert I Carto 7 ! Lambert II Carto ! Lambert II Carto 8 ! Lambert III Carto ! Lambert III Carto 9 ! Lambert IV Carto ! Lambert IV Carto 10 ! ED50 UTM30 ! ED50 UTM30 11 ! ED50 UTM31 ! ED50 UTM31 12 ! ED50 UTM32 ! ED50 UTM32 13 ! WGS72 UTM30 ! WGS72 UTM30 14 ! WGS72 UTM31 ! WGS72 UTM31 15 ! WGS72 UTM31 ! WGS72 UTM32 16 ! WGS84 UTM30 ! WGS84 UTM30 17 ! WGS84 UTM31 ! WGS84 UTM31 18 ! WGS84 UTM32 ! WGS84 UTM32 19 ! Réunion Gauss Laborde ! Réunion Gauss Laborde 20 ! Martinique Fort Desaix ! Martinique Fort Desaix 21 ! Guadeloupe Saint-Anne ! Guadeloupe Saint-Anne 22 ! Guyane CSG67UTM21 ! Guyane CSG67UTM21 23 ! Guyane CSG67UTM22 ! Guyane CSG67UTM22 24 ! Mayotte Combani ! Mayotte Combani 25 ! Saint Pierre et Miquelon ! Saint Pierre et Miquelon 26 ! Lambert 93 ! Lambert 93 27 ! NTFG ! NTF Géographique - Greenwitch 28 ! NTFP ! NTF Géographique - Paris 29 ! ED50G ! ED 50 géographique 30 ! WGS72G ! WGS 72 géographique 31 ! WGS84G ! WGS 84 géographique 32 ! Réunion géo. 1947 ! Réunion 1947 géographique 33 ! Guadeloupe St Anne géo ! Guadeloupe St anne géographique 34 ! Guyane CSG67 géo.. ! Guyane CSG67 géographique 35 ! Mayotte Combani géo. ! Mayotte Combani géographique 36 ! St Pierre et Miquelon géo! St Pierre et Miquelon 1950 géographique ---------------------------------------------------------------------- ED 50 géographique : -------------------- Equivalence EDIGEO : WGS72G ED50 UTM30 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM30 ED50 UTM31 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM31 ED50 UTM32 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM32 Guadeloupe Saint-Anne : ----------------------- Equivalence EDIGEO : GUAD48UTM20 Guadeloupe St anne géographique : --------------------------------- Equivalent EDIGEO : GUAD48GEO Guyane CSG67 géographique : --------------------------- Equivalent EDIGEO : CSG67GEO Guyane CSG67UTM21 : ------------------- Equivalence EDIGEO : CSG67UTM21 Guyane CSG67UTM22 : ------------------- Equivalence EDIGEO : CSG67UTM22 Lambert 93 : ------------ Equivalence EDIGEO : LAMB93 Lambert I Carto : ----------------- Equivalence EDIGEO : LAMB1C Lambert I Nord : ---------------- Equivalence EDIGEO : LAMB1 Lambert II Carto : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB2C Lambert II Centre : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMB2 Lambert II Etendu : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMBE Lambert III Carto : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMB3C Lambert III Sud : ----------------- Equivalence EDIGEO : LAMB3 Lambert IV Carto : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB4C Lambert IV Corse : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB4 Martinique Fort Desaix : ------------------------ Equivalence EDIGEO : MART38UTM20 Mayotte Combani : ----------------- Equivalence EDIGEO : COMBANI Mayotte Combani géographique : ------------------------------ Equivalent EDIGEO : MAY050GEO NTF Géographique - Greenwitch : ------------------------------- Equivalence EDIGEO : NTFG NTF Géographique - Paris : -------------------------- Equivalence EDIGEO : NTFP Projection inconnue : --------------------- Sans équivalence EDIGEO Réunion 1947 géographique : --------------------------- Equivant EDIGEO : REUN47GEO Réunion Gauss Laborde : ----------------------- Equivalence EDIGEO : REUN47GAUSSL Saint Pierre et Miquelon : -------------------------- Equivalence EDIGEO : STPM50UTM21 St Pierre et Miquelon 1950 géographique : ----------------------------------------- Equivalent EDIGEO : STPM50GEO WGS 72 géographique : --------------------- Equivalence EDIGEO : WGS84G WGS 84 géographique : --------------------- Equivalence EDIGEO : ED50G WGS72 UTM30 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM30W72 WGS72 UTM31 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM31W72 WGS72 UTM32 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM32W72 WGS84 UTM30 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM30W84 WGS84 UTM31 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM31W84 WGS84 UTM32 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM32W84 Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/22

L'altitude minimale de la localisation de prélèvement est le niveau minimal de la localisation, exprimé en mètres, selon le 'type de projection altimétrique' indiqué. A défaut, il peut s'agir de l'altitude moyenne auquel cas l'altitude maximale n'...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AltMinLocalPrelevement
AltMinLocalPrelevement
L'altitude minimale de la localisation de prélèvement est le niveau minimal de la localisation, exprimé en mètres, selon le 'type de projection altimétrique' indiqué. A défaut, il peut s'agir de l'altitude moyenne auquel cas l'altitude maximale n'est pas renseignée. Dans le cas des eaux souterraines, l'altitude minimale correspond à une profondeur.
0
1
cct:NumericType

L'altitude maximale de la localisation de prélèvement est le niveau maximal de la localisation, exprimée en mètres, selon le 'type de projection altimétrique' indiqué. Dans le cas des eaux souterraines, l'altitude maximale correspond à une profond...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AltMaxLocalPrelevement
AltMaxLocalPrelevement
L'altitude maximale de la localisation de prélèvement est le niveau maximal de la localisation, exprimée en mètres, selon le 'type de projection altimétrique' indiqué. Dans le cas des eaux souterraines, l'altitude maximale correspond à une profondeur.
0
1
cct:NumericType

Cet attribut est un code à deux positions, qui indique le système de projection altimétrique utilisé pour exprimer les altitudes de la localisation de prélèvement. Nomenclature : Système altimétrique de référence / ZON / 2002 - 1 ---------------...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ProjAltiLocalPrelevement
ProjAltiLocalPrelevement
Cet attribut est un code à deux positions, qui indique le système de projection altimétrique utilisé pour exprimer les altitudes de la localisation de prélèvement. Nomenclature : Système altimétrique de référence / ZON / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! ! Système altimétrique inconnu 1 ! ! Bourdeloue 1857 2 ! ! Nivellement Général de la France 1884 3 ! ! IGN 1969 4 ! ! Nivellement Général de la Corse 5 ! ! IGN 1978 (Corse) 6 ! ! IGN 1958 (Réunion) 7 ! ! IGN 1989 (Réunion) 8 ! ! IGN 1955 (Martinique) 9 ! ! IGN 1987 (Martinique) 10 ! ! IGN 1951 (Guadeloupe) 11 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe) 12 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe Les Saintes) 13 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe Marie Galante) 14 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe St Martin) 15 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe St Barthelemy) 16 ! ! IGN 1942 (Guyane) 17 ! ! Niv. Général de la Guyane 1977 18 ! ! IGN 1950 (Mayotte) 19 ! ! Equipe 1979 (Mayotte) 20 ! ! Danger 1950 (St Pierre et Miquelon) 21 ! ! NGNC 1969 (Nelle Calédonie) 22 ! ! IGN 1984 (Wallis et Futuna) 23 ! ! SHOM 1953 (Mayotte) 24 ! ! Tahiti IGN 1966 (Polynésie) 25 ! ! SHOM 1981 (Iles Loyauté) 26 ! ! SHOM 1976 (Iles Loyauté) 27 ! ! SHOM 1970 (Iles Loyauté) 28 ! ! IGN 1962 (Iles Kerguelen) 29 ! ! EPF 1952 (Terre Adélie) 30 ! ! SHOM 1977 (Ile du canal du Mozambique) 31 ! TN ! Terrain Naturel ---------------------------------------------------------------------- Bourdeloue 1857 : ----------------- Code EDIGEO : BOURD Danger 1950 (St Pierre et Miquelon) : ------------------------------------- Code EDIGEO : STPM50 Equipe 1979 (Mayotte) : ----------------------- Code EDIGEO : MAYO79 IGN 1942 (Guyane) : ------------------- Code EDIGEO : GUYA42 IGN 1950 (Mayotte) : -------------------- Code EDIGEO : MAYO50 IGN 1951 (Guadeloupe) : ----------------------- Code EDIGEO : GUAD51 IGN 1955 (Martinique) : ----------------------- Code EDIGEO : MART55 IGN 1958 (Réunion) : -------------------- Code EDIGEO : REUN58 IGN 1969 : ---------- Code EDIGEO : IGN69 IGN 1978 (Corse) : ------------------ Code EDIGEO : IGN78C IGN 1987 (Martinique) : ----------------------- Code EDIGEO : MART87 IGN 1988 (Guadeloupe Les Saintes) : ----------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88LS IGN 1988 (Guadeloupe Marie Galante) : ------------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88MG IGN 1988 (Guadeloupe St Barthelemy) : ------------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88SB IGN 1988 (Guadeloupe St Martin) : --------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88SM IGN 1988 (Guadeloupe) : ----------------------- Code EDIGEO : GUAD88 IGN 1989 (Réunion) : -------------------- Code EDIGEO :REUN89 Niv. Général de la Guyane 1977 : -------------------------------- Code EDIGEO : GUYA77 Nivellement Général de la Corse : --------------------------------- Code EDIGEO : NGC48 Nivellement Général de la France 1884 : --------------------------------------- Code EDIGEO : NGF84 Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/76

Liste des associations:

La commune est une des circonscriptions administratives pivots du découpage administratif du territoire national. Elle est identifiée par un code alphanumérique sur 5 positions attribué par l'INSEE - à ne pas confondre avec le code postal. La not...

http://id.eaufrance.fr/ddd/COM/1.0/Commune
Commune
La commune est une des circonscriptions administratives pivots du découpage administratif du territoire national. Elle est identifiée par un code alphanumérique sur 5 positions attribué par l'INSEE - à ne pas confondre avec le code postal. La notion de commune ne doit pas être confondue avec celle de 'ville nouvelle' qui fait l'objet de la loi n°70-610 du 10 juillet 1970. Cette dernière définit un certain nombre de dispositions tendant à faciliter la création 'd'agglomérations nouvelles', communément appelées 'villes nouvelles'. Pour mieux répondre à certains de leurs besoins qui sont communs à d'autres collectivités territoriales et qui dépassent souvent le cadre et les capacités d'une entité communale, les communes peuvent adhérer à une ou plusieurs institutions inter collectivités territoriales à chacune desquelles elles délégueront une ou plusieurs compétences dans le but de mettre en commun les moyens indispensables pour atteindre leurs objectifs. Une commune peut également avoir un ou plusieurs liens avec une ou plusieurs communes à la suite de l'évolution du découpage communal (scission ou fusion de communes...). A chaque lien, il sera précisé dans les attributs 'Nature de l'évolution' et 'Date de l'évolution' du lien 'Historique du découpage communal', la nature de l'évolution ainsi que la date à laquelle elle intervient. Certaines communes tiennent le rôle de chef lieu pour les régions, les départements, les arrondissements et les cantons. La liste des communes est sous la responsabilité de l'INSEE.
0
1

MESURES DE PARAMETRES ENVIRONNEMENTAUX

Les mesures des paramètres environnementaux sont effectuées afin de déterminer certaines caractéristiques de l'environnement telles que les conditions météorologiques, l'état des berges ou les caractéristiques de la station de prélèvement, conditionnant ainsi le déroulement des prélèvements et la qualité des échantillons. La mesure d'un paramètre environnemental n'est pas une mesure in situ.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/MesureEnvironnementale
MesureEnvironnementale

Liste des propriétés:

Le résultat de la mesure du paramètre environnemental est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'unité de mesure déf...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RsParEnv
RsParEnv
Le résultat de la mesure du paramètre environnemental est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'unité de mesure définie pour le paramètre mesuré avec 5 chiffres significatifs au maximum. Les informations relatives aux résultats de mesures des conditions environnementales sont fournies par l'organisme chargé du prélèvement, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.
0
1
cct:NumericType

La date de la mesure de la condition environnementale des prélèvements est la date au jour près à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DateParEnv
DateParEnv
La date de la mesure de la condition environnementale des prélèvements est la date au jour près à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale.
0
1
cct:DateType

L'heure de la mesure de la condition environnementale des prélèvements est l'heure à laquelle a débuté la mesure. L'heure est donnée arrondie à la minute la plus proche.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/HeureParEnv
HeureParEnv
L'heure de la mesure de la condition environnementale des prélèvements est l'heure à laquelle a débuté la mesure. L'heure est donnée arrondie à la minute la plus proche.
0
1
cct:TimeType

Texte libre indiquant d'éventuelles remarques faites par l'intervenant préleveur.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ComParEnv
ComParEnv
Texte libre indiquant d'éventuelles remarques faites par l'intervenant préleveur.
0
1
cct:TextType

Relations externe:

Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Parametre
Parametre
Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. L'analyse de l'existant a montré que l'objet paramètre possède deux catégories de propriétés : - celles qui sont communes à tous les types de paramètres, - celles spécifiques à certains types de paramètres. Il en est de même pour les relations entre les paramètres et les autres objets. Cet état de fait a conduit à employer une modélisation faisant intervenir des objets génériques et des objets sous-types qui ne contiennent que des propriétés spécifiques à ce sous-type. L'objet générique de la notion de paramètre est PARAMETRE. Il contient les propriétés communes à tous les types de paramètres. Le paramètre se décline d'une part en deux types : quantitatif et qualitatif, et d'autre part en cinq natures : physique, chimique, environnemental, microbiologique et hydrobiologique. Le sous-type quantitatif se rapporte aux paramètres qui ont une infinité de résultats. Le sous-type qualitatif se rapporte aux paramètres qui ne prennent qu'un nombre limité de valeurs pré-définies pour chacun d'eux. Ces deux sous-types sont mutuellement exclusifs. Le sous-type environnemental recouvre : - tous les paramètres physiques et chimiques qui ne se mesurent pas dans l'eau de la rivière (température de l'air, largeur du cours d'eau...), - tous les paramètres d'observation liés à la rivière et à son environnement (Importance de l'ombrage sur les berges...). Le sous-type physique se rapporte aux paramètres dont l'objet est la mesure d'une caractéristique physique de l'eau (température de l'eau, conductivité...). Le sous-type chimique se rapporte aux paramètres dont la mesure a pour objet une grandeur chimique (concentration d'une substance, Demande Biologique en Oxygène, ...). Le sous-type hydrobiologique se rapporte aux paramètres dont l'expression décrit l'état ou la présence des êtres macroscopiques vivant dans l'eau. Le sous-type microbiologique se rapporte aux paramètres qui ont pour objet la recherche, la détermination et/ou le dénombrement d'êtres microscopiques présents dans l'eau. Cette catégorie de paramètres est également étendue par convention à l'étude d'êtres vivants assimilés à des êtres microscopiques comme les parasites, les mousses ou champignons. Ces 5 derniers sous-types sont mutuellement exclusifs. Tout organisme peut demander la codification d'un nouveau paramètre. Pour cela, il suffit d'en faire la demande auprès du SANDRE qui procédera en deux étapes pour assurer un service rapide tout en gardant une liste homogène. - Afin de permettre une utilisation immédiate du paramètre, un numéro provisoire sera émis après qu'un contrôle sémantique ait montré la non existence de ce paramètre. - Puis, sur une base trimestrielle, toutes les demandes de paramètres sont soumises à un comité d'experts qui statuera sur la nécessité de créer ou non le paramètre. Si la création est acceptée, le paramètre est déclaré validé. Dans le cas inverse, le comité désignera le paramètre déjà existant correspondant à celui demandé. Le code provisoire attribué est alors gelé indéfiniment. Tous les paramètres sont décrits par un nom complet, ainsi que par des libellés longs et courts pour une exploitation informatique. Cette information est complétée quelquefois par la mention de synonymes ou de polysèmes qui indiquent les différentes appellations du paramètre et celles avec lesquelles il ne faut pas le confondre. Toutes les fiches paramètres, quel que soit leur statut, peuvent faire l'objet de révisions. La liste des paramètres est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
1
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
Methode
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/UniteReference
UniteReference
Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une nature de fraction analysée (solide, liquide ou gazeuse). La liste des unités de référence relève de la responsabilité du SANDRE.
1
1

PRELEVEMENT

Le prélèvement correspond à l'opération permettant de constituer un ou plusieurs échantillons cohérents, durant une période donnée, relatifs à un support (exemple: EAU) et un lieu défini par la station de prélèvement éventuellement complété par la localisation de prélèvement, ceci quelle que soit la distribution opérée entre les différents flacons ramenés au(x) destinataires des échantillons. Le prélèvement correspond également à l'opération permettant d'effectuer des mesures de paramètres environnementaux et des mesures in situ. L'opération de prélèvement peut etre manuelle ou mécanique (à l'aide d'un préleveur automatique). Le prélèvement est effectué par l'organisme ayant la fonction de préleveur. Les informations sur le prélèvement d’échantillons sont sous la responsabilité du ou des organismes producteurs de données qui confirment ou non le résultat au regard de la connaissance et du controle du processus de production de la donnée et qui s'engagent ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisé le prélèvement.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Prelevement
Prelevement

Liste des propriétés:

Le code du prélèvement chez le commanditaire est la référence qu'affecte le commanditaire au prélèvement à des fins de gestion interne et de correspondance pour le traitement des résultats ultérieurs. L'origine du code du prélèvement précise quel ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdPrelevement
CdPrelevement
Le code du prélèvement chez le commanditaire est la référence qu'affecte le commanditaire au prélèvement à des fins de gestion interne et de correspondance pour le traitement des résultats ultérieurs. L'origine du code du prélèvement précise quel est l'intervenant qui a attribué à le code du prélèvement. Cette information s'avère utile lorsqu'un commanditaire demande à réaliser des analyses complémentaires sur un prélèvement qu'un tiers commanditaire a déjà codifié. Il prend pour valeur le code identifiant l'intervenant qui a codifié le prélèvement(code SIRET ou code SANDRE), de manière cohérente à l'identifiant qui a été adressé au laboratoire.
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/cct:IdentifierType

Le numéro d'ordre du prélèvement permet de distinguer les éventuels prélèvements se rapportant à une seule référence de prélèvement chez le commanditaire, notamment lorsqu'il s'agit d'un prélèvement multiple, périodique, ou réalisé par un automat...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/NumeroOrdrePrelevement
NumeroOrdrePrelevement
Le numéro d'ordre du prélèvement permet de distinguer les éventuels prélèvements se rapportant à une seule référence de prélèvement chez le commanditaire, notamment lorsqu'il s'agit d'un prélèvement multiple, périodique, ou réalisé par un automate. Le numéro d'ordre du prélèvement prend la valeur '1' par défaut.
1
1
cct:TextType
10

La référence du prélèvement chez le préleveur est le code ou le libellé que le préleveur attribue à des fins de gestion au prélèvement réalisé.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ReferencePrel
ReferencePrel
La référence du prélèvement chez le préleveur est le code ou le libellé que le préleveur attribue à des fins de gestion au prélèvement réalisé.
0
1
cct:TextType
100

Au sein du message 'Demande de prestations', la date du prélèvement désigne la date à partir de laquelle l'action de prélèvement peut se dérouler. Cette date est accompagnée du délai de réalisation du prélèvement, exprimé en jour, invoquant une pé...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DatePrel
DatePrel
Au sein du message 'Demande de prestations', la date du prélèvement désigne la date à partir de laquelle l'action de prélèvement peut se dérouler. Cette date est accompagnée du délai de réalisation du prélèvement, exprimé en jour, invoquant une période tolérée pour la réalisation du prélèvement, ceci à partir de la date de prélèvement. Au sein du message 'Envoi de résultats', la date du prélèvement correspond à la date à laquelle l'action de prélèvement a réellement débutée.
0
1
cct:DateType

Le délai de réalisation d'un prélèvement est exprimé en jour. Il désigne le nombre de jour qui est toléré pour la réalisation d'un prélèvement, ceci à partir de la date de prélèvement renseignée. Lorsqu'un prélèvement doit être réalisé dans un dél...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DelaiPrel
DelaiPrel
Le délai de réalisation d'un prélèvement est exprimé en jour. Il désigne le nombre de jour qui est toléré pour la réalisation d'un prélèvement, ceci à partir de la date de prélèvement renseignée. Lorsqu'un prélèvement doit être réalisé dans un délai inférieur à vingt quatre heures, le délai est indiqué à '0'. Cet attribut relève de la responsabilité du commanditaire.
0
1
cct:NumericType

L'heure du prélèvement est l'heure à laquelle doit débuter ou a débuté une opération de prélèvement, c'est à dire, l'heure à laquelle l'équipe de prélèvement doit arriver ou est arrivé sur les lieux.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/HeurePrel
HeurePrel
L'heure du prélèvement est l'heure à laquelle doit débuter ou a débuté une opération de prélèvement, c'est à dire, l'heure à laquelle l'équipe de prélèvement doit arriver ou est arrivé sur les lieux.
0
1
cct:TimeType

La durée du prélèvement à réaliser précise , le cas échéant, le temps durant lequel le prélèvement doit être réalisé ou est réalisé. Les formats possibles sont les suivants: HH:MM:SS HH peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compri...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/DureePrel
DureePrel
La durée du prélèvement à réaliser précise , le cas échéant, le temps durant lequel le prélèvement doit être réalisé ou est réalisé. Les formats possibles sont les suivants: HH:MM:SS HH peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '00' et '99'. MM peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '00' et '59'. SS peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '00' et '59'. (exemple: durée de trois heures et demi : '03:30:00' durée de deux jours: '48:00:00') OU BIEN, HHHH:MM:SS HHHH peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '0000' et '9999'. MM peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '00' et '59'. SS peut prendre comme valeur la liste des nombres entiers compris entre '00' et '59'. Si la durée de prélèvement n'est pas renseignée ou si celle-ci prend la valeur '00:00:00', alors le prélèvement est considéré comme étant ponctuel.
0
1
cct:TextType
10

La localisation exacte du prélèvement est un texte de rédaction libre qui apporte des précisions sur le lieu effectif du prélèvement à réaliser ou réalisé. Cet attribut peut aussi comporter des informations pratiques utiles au bon déroulement des ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LocalExactePrel
LocalExactePrel
La localisation exacte du prélèvement est un texte de rédaction libre qui apporte des précisions sur le lieu effectif du prélèvement à réaliser ou réalisé. Cet attribut peut aussi comporter des informations pratiques utiles au bon déroulement des opérations de prélèvement.
0
1
cct:TextType
80

La conformité de prélèvement indique, à l'aide de l'un des codes suivants, si des difficultés ont été rencontrées au cours du prélèvement, notamment au regard des recommandations qui sont définies dans la norme NF T90-100 d'août 1972. Nomenclatu...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ConformitePrel
ConformitePrel
La conformité de prélèvement indique, à l'aide de l'un des codes suivants, si des difficultés ont été rencontrées au cours du prélèvement, notamment au regard des recommandations qui sont définies dans la norme NF T90-100 d'août 1972. Nomenclature : Conformité du prélèvement / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! NON CONFORME ! NON (prélèvement non conforme) 1 ! CONFORME ! OUI (prélèvement conforme) ---------------------------------------------------------------------- prélèvement non conforme : ------- Prélèvement ayant, au cours de sa réalisation, rencontré un problème ou une anomalie majeur risquant fortement d'influer sur les résultats ou traitements, réalisés à la suite de ce prélèvement (échantillons, mesures in situ ou de paramètres environnementaux), ceci selon les objectifs poursuivis à l'origine du prélèvement. prélèvement conforme : --------- Prélèvement n'ayant pas rencontré de problèmes ni d'anomalies majeurs susceptibles d'influer sur les résultats et traitements réalisés à la suite de ce prélèvement (échantillons, mesures in situ ou de paramètres environnementaux), ceci selon les objectifs poursuivis à l'origine du prélèvement. Fin de la nomenclature Cette information relève de la responsabilité de l'intervenant chargé de réaliser le prélèvement, à savoir le prestataire exercant la fonction de préleveur.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/296

L'accréditation du prélèvement indique, à l'aide de l'un des codes suivants, si le préleveur a été accrédité et reconnu par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC) ou par un autre organisme d'accréditation similaire, pour ses compétences techn...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AccredPrel
AccredPrel
L'accréditation du prélèvement indique, à l'aide de l'un des codes suivants, si le préleveur a été accrédité et reconnu par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC) ou par un autre organisme d'accréditation similaire, pour ses compétences techniques et organisationnelles dans le cadre du prélèvement, au vu de la norme ISO 17025. Nomenclature : Accréditation d'un prélèvement / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 1 ! ACCREDITE ! Prélèvement accrédité 2 ! NON ACCREDITE ! Prélèvement non accrédité ---------------------------------------------------------------------- Prélèvement accrédité : ----------------------- Prélèvement réalisé par un intervenant officiellement accrédité pour cette tâche par le Comité Français d'Accréditation (COFRAC) ou un autre organisme d’accréditation similaire, selon la norme ISO 17025. Prélèvement non accrédité : --------------------------- Prélèvement réalisé par un intervenant n’étant pas accrédité pour le prélèvement. Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/333

L'attribut 'prélèvement sous réserve' permet au prestataire préleveur d'apporter, à l'aide de l'un des codes suivants, un jugement critique sur le déroulement du prélèvement susceptible d'avoir des répercutions au niveau de la représentativité des...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/PrelSousReserve
PrelSousReserve
L'attribut 'prélèvement sous réserve' permet au prestataire préleveur d'apporter, à l'aide de l'un des codes suivants, un jugement critique sur le déroulement du prélèvement susceptible d'avoir des répercutions au niveau de la représentativité des échantillons obtenus à la suite du prélèvement. Nomenclature : Prélèvement sous réserve / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! NON ! NON 1 ! OUI ! OUI ---------------------------------------------------------------------- NON : ----- Le préleveur émet aucune réserve sur l'opération du prélèvement. OUI : ----- Le préleveur émet une réserve sur l'opération du prélèvement. Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/334

Informations diverses non structurées sur le prélèvement à réaliser ou réalisé.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CommentairesPrel
CommentairesPrel
Informations diverses non structurées sur le prélèvement à réaliser ou réalisé.
0
1
cct:TextType

Le risque du produit correspond à une zone textuelle libre, comportant des éléments et indications, mentionnés par le commanditaire de la demande, relatifs aux intérêts et enjeux liés au déroulement du prélèvement. Au vu de ces indications, le pré...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/RisqueProduit
RisqueProduit
Le risque du produit correspond à une zone textuelle libre, comportant des éléments et indications, mentionnés par le commanditaire de la demande, relatifs aux intérêts et enjeux liés au déroulement du prélèvement. Au vu de ces indications, le préleveur est à même de prendre les dispositions et précautions nécessaires au bon déroulement du prélèvement. A préciser toutefois qu'en aucun cas des échanges de données informatisées ne pourront se substituer à des contacts directs entre les acteurs mis en jeu, lorsqu'une situation remarquable présente de réels risques au sens propre du terme.
0
1
cct:TextType

L’usage du produit correspond à la finalité, l’utilité qui est attribuée au composant sur lequel porte l’investigation, étroitement corrélée aux activités humaines qui s’y rapportent. Cette information peut aussi s'avérer utile à échanger pour le ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/UsageProduit
UsageProduit
L’usage du produit correspond à la finalité, l’utilité qui est attribuée au composant sur lequel porte l’investigation, étroitement corrélée aux activités humaines qui s’y rapportent. Cette information peut aussi s'avérer utile à échanger pour le laboratoire d'analyses, pour appliquer une différenciation tarifaire sur les analyses réalisées par la suite du prélèvement. (le taux de TVA n'est pas le même suivant l'usage du produit de prélèvement) Nomenclature : Usage du produit à prélever et à analyser / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 1 ! THERMALISME ! THERMALISME 2 ! BAIGNADE ! BAIGNADE 3 ! CONSOMMATION HUMAINE ! CONSOMMATION HUMAINE 4 ! CONSOMMATION ANIMALE ! CONSOMMATION ANIMALE 5 ! INDUSTRIE ! INDUSTRIE 6 ! ASSAINISSEMENT ! ASSAINISSEMENT 7 ! AGRICOLE ! AGRICOLE 8 ! PISCINE ! PISCINE ---------------------------------------------------------------------- AGRICOLE : ---------- Eau utilisée au cours d’une technique agricole (irrigation essentiellement) ASSAINISSEMENT : ---------------- Eau destinée ou raccordée à un réseau d’évacuation et de traitements d’épuration. BAIGNADE : ---------- Zone d'eau douce ou d'eau de mer dans laquelle des activités de bain ou de natation sont pratiquées. CONSOMMATION ANIMALE : ---------------------- Eau destinée à la consommation humaine (distribution, embouteillage), à l'exclusion des eaux minérales naturelles. CONSOMMATION HUMAINE : ---------------------- Eau destinée à la consommation humaine INDUSTRIE : ----------- Eau utilisée pour un procédé industriel ou au cours de celui-ci. THERMALISME : ------------- Eau minérale naturelle, autorisée sur le plan réglementaire à être utilisée en établissement thermal, en embouteillage, ou en buvette. PISCINE : ------------- Eau utilisée pour des activités de bain ou de natation, au sein d'un établissement ou d'une partie d'un établissement, comportant un ou plusieurs bassins artificiels. (à l'exclusion des piscines thermales ou à usage de réadaptation fonctionnelle). Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/329

La nature du produit indique, à l'aide de l'un des codes suivants, la nature exacte du composant sur lequel porte l'investigation, en fonction de ses caractéristiques naturelles ou intrinsèques. La nature du produit se rattache à un seul support (...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/NatureProduit
NatureProduit
La nature du produit indique, à l'aide de l'un des codes suivants, la nature exacte du composant sur lequel porte l'investigation, en fonction de ses caractéristiques naturelles ou intrinsèques. La nature du produit se rattache à un seul support (exemple: support EAU) Nomenclature : Nature du produit à prélever et à analyser / LAB / 2002-1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 3.1 ! EAU SURFACE ! eau de surface, superficielle 3.10 ! EAU MELANGEE ! eau mélangée 3.2 ! EAU PLUIE ! eau de pluie 3.3 ! EAU RUISSELLEMENT ! eau de ruissellement 3.4 ! EAU SOUT KARSTIQUE ! eau souterraine karstique 3.5 ! EAU SOUT NON KARSTIQUE ! eau souterraine non karstique 3.6 ! EAU DE MER ! eau de mer 3.7 ! EAU SAUMATRE ! eau saumâtre 3.8 ! EAU USEE BRUTE ! eau usée brute 3.9 ! EAU USEE TRAITEE ! eau usée traitée ---------------------------------------------------------------------- eau de mer : ------------ Eau de masse d'eau salée formant généralement une partie délimitée d'un océan. eau de pluie : -------------- Eau provenant des précipitations atmosphériques et qui ne s'est pas encore chargée de substances solubles provenant de la terre. eau de ruissellement : ---------------------- Eau de surface s'écoulant vers un cours d'eau à la suite d'une forte chute de pluie. eau de surface, superficielle : ------------------------------- Eau qui coule, ou qui stagne, à la surface du sol. eau mélangée : -------------- Eau provenant de site sur lequel site sur lequel des eaux non traitées en provenance de captages uniques ou de champs captants sont mélangées. eau saumâtre : -------------- Eau ayant une teneur en sels, et notamment en chlorure de sodium, naturellement ou artificiellement plus élevée que celle de l?eau de mer. eau souterraine karstique : --------------------------- Eau souterraine provenant de zone du sous sol comprise entre la surface du sol et la surface d'une nappe libre. eau souterraine non karstique : ------------------------------- Eau souterraine ne provenant pas de la zone du sous sol comprise entre la surface du sol et la surface d'une nappe libre. eau usée brute : ---------------- Eau provenant des rejets d'une collectivité, non traitée eau usée traitée : ------------------ Eau provenant des rejets d'une collectivité, ayant été traitée Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/325

Cet attribut désigne, à l'aide de l'un des codes suivants, la norme qualitative que doit respecter le support EAU. Cette information est particulièrement échangée entre DDASS et laboratoires d'analyses, car elle conditionne implicitement certaines...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/NormeProduit
NormeProduit
Cet attribut désigne, à l'aide de l'un des codes suivants, la norme qualitative que doit respecter le support EAU. Cette information est particulièrement échangée entre DDASS et laboratoires d'analyses, car elle conditionne implicitement certaines précautions à prendre dans le cadre de la réalisation des prélèvements et analyses. Nomenclature : Norme Eau en AEP / AEP / 2001 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Inconnu ! TYPE D'EAU SURVEILLEE INCONNU A ! Autre ! AUTRES TYPES D'EAU A1 ! superficielle A1 ! EAU BRUTE SUPERFICIELLE DE CATEGORIE A1 A2 ! superficielle A2 ! EAU BRUTE SUPERFICIELLE DE CATEGORIE A2 A3 ! superficielle A3 ! EAU BRUTE SUPERFICIELLE DE CATEGORIE A3 B ! Souterraine ! EAU BRUTE SOUTERRAINE CD ! eau source conditionnee ! EAU DE SOURCE CONDITIONNEE DY ! Dialyse ! EAU UTILISEE EN DIALYSE EB ! Baignade ! EAU DE BAIGNADE MI ! Minérale ! EAU MINERALE S ! distribuée ss desinf. ! EAU DISTRIBUEE SANS DESINFECTION T ! distribuée après desinf.! EAU DISTRIBUEE DESINFECTEE ---------------------------------------------------------------------- Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/215

L'attribut 'Finalité du prélèvement' désigne, à l'aide de l'un des codes suivants, un objectif poursuivi et sous-jacent à la réalisation du prélèvement. Cette information relève de la responsabilité du commanditaire. Nomenclature : Motif de prélè...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/FinalitePrel
FinalitePrel
L'attribut 'Finalité du prélèvement' désigne, à l'aide de l'un des codes suivants, un objectif poursuivi et sous-jacent à la réalisation du prélèvement. Cette information relève de la responsabilité du commanditaire. Nomenclature : Motif de prélèvement AEP / AEP / 2001 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Inconnu ! Motif du prélèvement inconnu AS ! Auto-surveillance ! Surveillance exercée par l'exploitant. AU ! AU ! Autre motif de prélèvement CD ! CD ! Contrôle complémentaire d'initiative et à la charge de la DDASS CP ! CS pour Pb Ni Cu ! Contrôle sanitaire des métaux Plomb, Cuivre, Nickel (AM Décembre 2003) CS ! CS ! Contrôle sanitaire de routine prévu par l'arrêté préfectoral CV ! CV ! Contrôle complémentaire volontaire DT ! DT ! Demande d'un tiers ET ! ET ! Etude PA ! PA ! Pollutions accidentelles diverses R1 ! Réseau AG ! Réseau du bassin Adour-Garonne R2 ! Réseau AP ! Réseau du bassin Artois Picardie R3 ! Réseau LB ! Réseau du bassin Loire Bretagne R4 ! Réseau RM ! Réseau du bassin Rhin Meuse R5 ! Réseau RMC ! Réseau du bassin Rhone Méditérranée et Corse R6 ! Réseau SN ! Réseau du bassin Seine Normandie S1 ! S1 ! Recontrôle de l'eau distribuée (CSP art. R1321-17-1 et 4) S2 ! S2 ! Recontrôle de l'eau brute (CSP art. R1321-17-2) S3 ! S3 ! Contrôle supplémentaire pour cause de tendance défavorable (CSP art. R1321-17-3) S4 ! S4 ! Contrôle supplémentaire dans le cadre d'une dérogation temporaire (CSP art. R1321-17-5) S5 ! S5 ! Contrôle supplémentaire imposé en cas d'épidémie ou menace sur la santé publique (CSP art. 1321-17-6) S6 ! ctrl ss norme ! Contrôle supplémentaire pour élément sans limite de qualité (CSP art. R1321-17-7) S7 ! ctrl travaux ! Contrôle supplémentaire imposé suite à des travaux (CSP art. R1321-17-8) S8 ! ctrl reseaux ! Contrôle supplémentaire imposé pour un réseau interne à risque (CSP art. R1231-18) ---------------------------------------------------------------------- Fin de la nomenclature
0
*
http://id.eaufrance.fr/nsa/216

Liste des associations:

La station de prélèvement est un lieu principal, identifié et localisé, sur lequel s'effectue des prélèvements, ainsi que des mesures de paramètres in situ et de paramètres environnementaux. La station de prélèvement peut, en outre, être complété...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/StationPrelevement
StationPrelevement
La station de prélèvement est un lieu principal, identifié et localisé, sur lequel s'effectue des prélèvements, ainsi que des mesures de paramètres in situ et de paramètres environnementaux. La station de prélèvement peut, en outre, être complétée par la localisation du prélèvement, qui indique un degré de précision supplémentaire du lieu sur lequel doit être réalisé le prélèvement. Une localisation de prélèvement est rattachée à une et une seule station de prélèvement. En règle générale, la station et localisation de prélèvement se raccordent à des terminologies différentes selon une thématique donnée et traitée par le SANDRE: THEMATIQUE EQUIV. STATION DE PRELEVEMENT EQUIV. LOCALISATION DEPRELEVEMENT Eaux superficielles Station de mesure Site de mesure Eaux souterraines Point d'eau / Qualitomètre Site de mesure du qualitomètre AEP Unité de distribution / unité de production Poste de surveillance Assainissements, rejets Ouvrage d'assainissement Point de mesure Eaux littorales Station de mesure / La station de prélèvement est localisée sur une seule commune sur le territoire , identifiée via son code INSEE. Pour les stations de prélèvement non incluses dans les limites communales, leur affectation à une commune sera arbitraire (exemple: en mer, prendre la commune la plus proche).
1
1

Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF e...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/Commemoratif
Commemoratif
Un COMMEMORATIF est un attribut complémentaire structuré et rattaché à un seul et unique concept natif existant. Dans le cadre des échanges Laboratoires Commanditaires concernant l’envoi de demandes et/ou de résultats d’analyses, un COMMEMORATIF est obligatoirement rattaché à l’une des entités suivantes: - DEMANDE - PRELEVEMENT - ECHANTILLON - ANALYSE Si besoin, le SANDRE peut fédérer la codification de commémoratifs à l'échelle nationale, au travers d’une liste de référence administrée par le SANDRE, ceci pour lever toute ambiguité liée à la multiplicité de codes et la redondance des commémoratifs.
0
*

Relations externe:

Le support est un composant du milieu sur lequel porte l'investigation. Les supports sont, par exemple, de l'eau brute, des sédiments, des mousses aquatiques... Par exemple, il s'agit : - l'eau - des poissons, - des diatomées, - des mollusque...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Support
Support
Le support est un composant du milieu sur lequel porte l'investigation. Les supports sont, par exemple, de l'eau brute, des sédiments, des mousses aquatiques... Par exemple, il s'agit : - l'eau - des poissons, - des diatomées, - des mollusques, - des invertébrés benthiques, - ... Le support ne correspond pas au support réellement analysé puisque généralement il s’agit d’une fraction du support qui est analysée (par exemple, pour le poisson, le foie,… ou pour l’eau, l’eau filtrée). La notion de fraction analysée doit être utilisée en priorité. La liste des supports est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
1
1

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/1.0/Intervenant
Payeur
0
1

Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domain...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/1/Methode
MethodePrel
Les seules méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type 'Rodier' ou du 'STANDARD METHOD'. Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : 'Méthode spécifique'. De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : 'Méthode Inconnue'. Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence 'Méthode non fixée' sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la Méthode sans objet' sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la 'Méthode sans objet' sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

STATION DE PRELEVEMENT

La station de prélèvement est un lieu principal, identifié et localisé, sur lequel s'effectue des prélèvements, ainsi que des mesures de paramètres in situ et de paramètres environnementaux. La station de prélèvement peut, en outre, être complétée par la localisation du prélèvement, qui indique un degré de précision supplémentaire du lieu sur lequel doit être réalisé le prélèvement. Une localisation de prélèvement est rattachée à une et une seule station de prélèvement. En règle générale, la station et localisation de prélèvement se raccordent à des terminologies différentes selon une thématique donnée et traitée par le SANDRE: THEMATIQUE EQUIV. STATION DE PRELEVEMENT EQUIV. LOCALISATION DEPRELEVEMENT Eaux superficielles Station de mesure Site de mesure Eaux souterraines Point d'eau / Qualitomètre Site de mesure du qualitomètre AEP Unité de distribution / unité de production Poste de surveillance Assainissements, rejets Ouvrage d'assainissement Point de mesure Eaux littorales Station de mesure / La station de prélèvement est localisée sur une seule commune sur le territoire , identifiée via son code INSEE. Pour les stations de prélèvement non incluses dans les limites communales, leur affectation à une commune sera arbitraire (exemple: en mer, prendre la commune la plus proche).

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/StationPrelevement
StationPrelevement

Liste des propriétés:

Le code de la station de prélèvement correspond à un identifiant unique au sein du système d'identifiant renseigné au niveau de l'attribut 'Origine du code de la station de prélèvement'.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CdStationPrelevement
CdStationPrelevement
Le code de la station de prélèvement correspond à un identifiant unique au sein du système d'identifiant renseigné au niveau de l'attribut 'Origine du code de la station de prélèvement'.
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/cct:IdentifierType

L'origine du code de la station de prélèvement est un code qui définit à l'aide de la nomenclature ci-dessous administrée par le SANDRE, le système d'identifiant dont le code de la station de prélèvement. Nomenclature : Origine du code de la stat...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/OrigineCdStationPrelevement
OrigineCdStationPrelevement
L'origine du code de la station de prélèvement est un code qui définit à l'aide de la nomenclature ci-dessous administrée par le SANDRE, le système d'identifiant dont le code de la station de prélèvement. Nomenclature : Origine du code de la station de prélèvement / LAB / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! INCONNUE ! Origine du code inconnue 1 ! EAUX DE SURFACE ! Code national attribué par les Agences de l'Eau pour les Eaux de Surface 2 ! SISE'EAU ! Code national attribué pour SISE'EAU 3 ! BSS ADES ! Code national attribué pour la BSS/ADES 4 ! QUADRIGE ! Code national attribué par l'IFREMER pour QUADRIGE 10 ! RESPONSABLE STATION ! ! Code local attribué par le(s) maitre(s) d'ouvrage(s) ou responsable(s) de la station de prélèvement 11 ! COMMANDITAIRE DEMANDE ! Code local attribué par le commanditaire de la demande 12 ! PRELEVEUR ! Code local attribué par l'intervenant chargé du prélèvement 13 ! LABORATOIRE ! Code local attribué par le laboratoire d'analyses ---------------------------------------------------------------------- Fin de la nomenclature
1
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/297

Cet attribut permet d’indiquer la nature ou la fonction se rapportant à la station de prélèvement. La liste des valeurs possibles varie selon les thématiques de l’eau. Les deux principales listes de valeurs possibles sont : Pour la thématique “ A...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/TypeStationPrelevement
TypeStationPrelevement
Cet attribut permet d’indiquer la nature ou la fonction se rapportant à la station de prélèvement. La liste des valeurs possibles varie selon les thématiques de l’eau. Les deux principales listes de valeurs possibles sont : Pour la thématique “ Alimentation en eau potable ” : ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- CAP ! ! CAPTAGE MCA ! ! MELANGE DE CAPTAGE TTP ! ! UNITE DE TRAITEMENT PRODUCTION UDI ! ! UNITE DE DISTRIBUTION Pour la thématique “ Assainissement ” :
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/731

Le libellé de la station de prélèvement permet d'identifier la station de façon plus explicite que son code. Le renseignement de cet attribut relève de la responsabilité du ou des organismes producteurs de données relatives à la station de prélèv...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LbStationPrelevement
LbStationPrelevement
Le libellé de la station de prélèvement permet d'identifier la station de façon plus explicite que son code. Le renseignement de cet attribut relève de la responsabilité du ou des organismes producteurs de données relatives à la station de prélèvement.
0
1
cct:TextType
80

Lorsqu'une station de prélèvement est localisée à partir de références administratives, l'adresse de la station de prélèvement peut être précisée en respectant la règle suivante : Rue / Code postal / Ville

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AdresseStationPrelevement
AdresseStationPrelevement
Lorsqu'une station de prélèvement est localisée à partir de références administratives, l'adresse de la station de prélèvement peut être précisée en respectant la règle suivante : Rue / Code postal / Ville
0
1
cct:TextType

La coordonnée X de la station de prélèvement est la coordonnée X du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la station de prélèvement'.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CoordXStationPrelevement
CoordXStationPrelevement
La coordonnée X de la station de prélèvement est la coordonnée X du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la station de prélèvement'.
0
1
cct:NumericType

La coordonnée Y de la station de prélèvement est la coordonnée Y du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la station de prélèvement'.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/CoordYStationPrelevement
CoordYStationPrelevement
La coordonnée Y de la station de prélèvement est la coordonnée Y du lieu sur lequel a été réalisé le prélèvement, ceci dans la projection indiquée dans l'attribut 'Projection des coordonnées de la station de prélèvement'.
0
1
cct:NumericType

Cet attribut est un code à deux positions qui indique la projection dans laquelle s'expriment les coordonnées de la localisation de prélèvement. Les coordonnées devront être déterminées sur une carte dont l'échelle est supérieure ou égale au 50 00...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ProjectStationPrelevement
ProjectStationPrelevement
Cet attribut est un code à deux positions qui indique la projection dans laquelle s'expriment les coordonnées de la localisation de prélèvement. Les coordonnées devront être déterminées sur une carte dont l'échelle est supérieure ou égale au 50 000e. La liste des codes possibles pour cet attribut est la suivante, totalement compatible avec la norme EDIGéO : Nomenclature : Projection des coordonnées / PEZ / 2000 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! Projection inconnue ! Projection inconnue 1 ! Lambert I Nord ! Lambert I Nord 2 ! Lambert II Centre ! Lambert II Centre 3 ! Lambert III Sud ! Lambert III Sud 4 ! Lambert IV Corse ! Lambert IV Corse 5 ! Lambert II Etendu ! Lambert II Etendu 6 ! Lambert I Carto ! Lambert I Carto 7 ! Lambert II Carto ! Lambert II Carto 8 ! Lambert III Carto ! Lambert III Carto 9 ! Lambert IV Carto ! Lambert IV Carto 10 ! ED50 UTM30 ! ED50 UTM30 11 ! ED50 UTM31 ! ED50 UTM31 12 ! ED50 UTM32 ! ED50 UTM32 13 ! WGS72 UTM30 ! WGS72 UTM30 14 ! WGS72 UTM31 ! WGS72 UTM31 15 ! WGS72 UTM31 ! WGS72 UTM32 16 ! WGS84 UTM30 ! WGS84 UTM30 17 ! WGS84 UTM31 ! WGS84 UTM31 18 ! WGS84 UTM32 ! WGS84 UTM32 19 ! Réunion Gauss Laborde ! Réunion Gauss Laborde 20 ! Martinique Fort Desaix ! Martinique Fort Desaix 21 ! Guadeloupe Saint-Anne ! Guadeloupe Saint-Anne 22 ! Guyane CSG67UTM21 ! Guyane CSG67UTM21 23 ! Guyane CSG67UTM22 ! Guyane CSG67UTM22 24 ! Mayotte Combani ! Mayotte Combani 25 ! Saint Pierre et Miquelon ! Saint Pierre et Miquelon 26 ! Lambert 93 ! Lambert 93 27 ! NTFG ! NTF Géographique - Greenwitch 28 ! NTFP ! NTF Géographique - Paris 29 ! ED50G ! ED 50 géographique 30 ! WGS72G ! WGS 72 géographique 31 ! WGS84G ! WGS 84 géographique 32 ! Réunion géo. 1947 ! Réunion 1947 géographique 33 ! Guadeloupe St Anne géo ! Guadeloupe St anne géographique 34 ! Guyane CSG67 géo.. ! Guyane CSG67 géographique 35 ! Mayotte Combani géo. ! Mayotte Combani géographique 36 ! St Pierre et Miquelon géo! St Pierre et Miquelon 1950 géographique ---------------------------------------------------------------------- ED 50 géographique : -------------------- Equivalence EDIGEO : WGS72G ED50 UTM30 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM30 ED50 UTM31 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM31 ED50 UTM32 : ------------ Equivalence EDIGEO : UTM32 Guadeloupe Saint-Anne : ----------------------- Equivalence EDIGEO : GUAD48UTM20 Guadeloupe St anne géographique : --------------------------------- Equivalent EDIGEO : GUAD48GEO Guyane CSG67 géographique : --------------------------- Equivalent EDIGEO : CSG67GEO Guyane CSG67UTM21 : ------------------- Equivalence EDIGEO : CSG67UTM21 Guyane CSG67UTM22 : ------------------- Equivalence EDIGEO : CSG67UTM22 Lambert 93 : ------------ Equivalence EDIGEO : LAMB93 Lambert I Carto : ----------------- Equivalence EDIGEO : LAMB1C Lambert I Nord : ---------------- Equivalence EDIGEO : LAMB1 Lambert II Carto : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB2C Lambert II Centre : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMB2 Lambert II Etendu : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMBE Lambert III Carto : ------------------- Equivalence EDIGEO : LAMB3C Lambert III Sud : ----------------- Equivalence EDIGEO : LAMB3 Lambert IV Carto : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB4C Lambert IV Corse : ------------------ Equivalence EDIGEO : LAMB4 Martinique Fort Desaix : ------------------------ Equivalence EDIGEO : MART38UTM20 Mayotte Combani : ----------------- Equivalence EDIGEO : COMBANI Mayotte Combani géographique : ------------------------------ Equivalent EDIGEO : MAY050GEO NTF Géographique - Greenwitch : ------------------------------- Equivalence EDIGEO : NTFG NTF Géographique - Paris : -------------------------- Equivalence EDIGEO : NTFP Projection inconnue : --------------------- Sans équivalence EDIGEO Réunion 1947 géographique : --------------------------- Equivant EDIGEO : REUN47GEO Réunion Gauss Laborde : ----------------------- Equivalence EDIGEO : REUN47GAUSSL Saint Pierre et Miquelon : -------------------------- Equivalence EDIGEO : STPM50UTM21 St Pierre et Miquelon 1950 géographique : ----------------------------------------- Equivalent EDIGEO : STPM50GEO WGS 72 géographique : --------------------- Equivalence EDIGEO : WGS84G WGS 84 géographique : --------------------- Equivalence EDIGEO : ED50G WGS72 UTM30 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM30W72 WGS72 UTM31 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM31W72 WGS72 UTM32 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM32W72 WGS84 UTM30 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM30W84 WGS84 UTM31 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM31W84 WGS84 UTM32 : ------------- Equivalence EDIGEO : UTM32W84 Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/22

L'altitude Z de la station de prelevement est l'altitude moyenne exprimé en mètre, entre le niveau de la mer et la station de prélèvement, selon le type de projection altimetrique indiqué.

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/AltitudeStationPrelevement
AltitudeStationPrelevement
L'altitude Z de la station de prelevement est l'altitude moyenne exprimé en mètre, entre le niveau de la mer et la station de prélèvement, selon le type de projection altimetrique indiqué.
0
1
cct:NumericType

Cet attribut est un code à deux positions, qui indique le système de projection altimétrique utilisé pour exprimer les altitudes de la station de prélèvement. Nomenclature : Système altimétrique de référence / ZON / 2002 - 1 --------------------...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/ProjectAltiStationPrelevement
ProjectAltiStationPrelevement
Cet attribut est un code à deux positions, qui indique le système de projection altimétrique utilisé pour exprimer les altitudes de la station de prélèvement. Nomenclature : Système altimétrique de référence / ZON / 2002 - 1 ---------------------------------------------------------------------- Code ! Mnémonique ! Libellé ---------------------------------------------------------------------- 0 ! ! Système altimétrique inconnu 1 ! ! Bourdeloue 1857 2 ! ! Nivellement Général de la France 1884 3 ! ! IGN 1969 4 ! ! Nivellement Général de la Corse 5 ! ! IGN 1978 (Corse) 6 ! ! IGN 1958 (Réunion) 7 ! ! IGN 1989 (Réunion) 8 ! ! IGN 1955 (Martinique) 9 ! ! IGN 1987 (Martinique) 10 ! ! IGN 1951 (Guadeloupe) 11 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe) 12 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe Les Saintes) 13 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe Marie Galante) 14 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe St Martin) 15 ! ! IGN 1988 (Guadeloupe St Barthelemy) 16 ! ! IGN 1942 (Guyane) 17 ! ! Niv. Général de la Guyane 1977 18 ! ! IGN 1950 (Mayotte) 19 ! ! Equipe 1979 (Mayotte) 20 ! ! Danger 1950 (St Pierre et Miquelon) 21 ! ! NGNC 1969 (Nelle Calédonie) 22 ! ! IGN 1984 (Wallis et Futuna) 23 ! ! SHOM 1953 (Mayotte) 24 ! ! Tahiti IGN 1966 (Polynésie) 25 ! ! SHOM 1981 (Iles Loyauté) 26 ! ! SHOM 1976 (Iles Loyauté) 27 ! ! SHOM 1970 (Iles Loyauté) 28 ! ! IGN 1962 (Iles Kerguelen) 29 ! ! EPF 1952 (Terre Adélie) 30 ! ! SHOM 1977 (Ile du canal du Mozambique) 31 ! TN ! Terrain Naturel ---------------------------------------------------------------------- Bourdeloue 1857 : ----------------- Code EDIGEO : BOURD Danger 1950 (St Pierre et Miquelon) : ------------------------------------- Code EDIGEO : STPM50 Equipe 1979 (Mayotte) : ----------------------- Code EDIGEO : MAYO79 IGN 1942 (Guyane) : ------------------- Code EDIGEO : GUYA42 IGN 1950 (Mayotte) : -------------------- Code EDIGEO : MAYO50 IGN 1951 (Guadeloupe) : ----------------------- Code EDIGEO : GUAD51 IGN 1955 (Martinique) : ----------------------- Code EDIGEO : MART55 IGN 1958 (Réunion) : -------------------- Code EDIGEO : REUN58 IGN 1969 : ---------- Code EDIGEO : IGN69 IGN 1978 (Corse) : ------------------ Code EDIGEO : IGN78C IGN 1987 (Martinique) : ----------------------- Code EDIGEO : MART87 IGN 1988 (Guadeloupe Les Saintes) : ----------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88LS IGN 1988 (Guadeloupe Marie Galante) : ------------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88MG IGN 1988 (Guadeloupe St Barthelemy) : ------------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88SB IGN 1988 (Guadeloupe St Martin) : --------------------------------- Code EDIGEO : GUAD88SM IGN 1988 (Guadeloupe) : ----------------------- Code EDIGEO : GUAD88 IGN 1989 (Réunion) : -------------------- Code EDIGEO :REUN89 Niv. Général de la Guyane 1977 : -------------------------------- Code EDIGEO : GUYA77 Nivellement Général de la Corse : --------------------------------- Code EDIGEO : NGC48 Nivellement Général de la France 1884 : --------------------------------------- Code EDIGEO : NGF84 Fin de la nomenclature
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/76

Liste des associations:

La commune est une des circonscriptions administratives pivots du découpage administratif du territoire national. Elle est identifiée par un code alphanumérique sur 5 positions attribué par l'INSEE - à ne pas confondre avec le code postal. La not...

http://id.eaufrance.fr/ddd/COM/1.0/Commune
Commune
La commune est une des circonscriptions administratives pivots du découpage administratif du territoire national. Elle est identifiée par un code alphanumérique sur 5 positions attribué par l'INSEE - à ne pas confondre avec le code postal. La notion de commune ne doit pas être confondue avec celle de 'ville nouvelle' qui fait l'objet de la loi n°70-610 du 10 juillet 1970. Cette dernière définit un certain nombre de dispositions tendant à faciliter la création 'd'agglomérations nouvelles', communément appelées 'villes nouvelles'. Pour mieux répondre à certains de leurs besoins qui sont communs à d'autres collectivités territoriales et qui dépassent souvent le cadre et les capacités d'une entité communale, les communes peuvent adhérer à une ou plusieurs institutions inter collectivités territoriales à chacune desquelles elles délégueront une ou plusieurs compétences dans le but de mettre en commun les moyens indispensables pour atteindre leurs objectifs. Une commune peut également avoir un ou plusieurs liens avec une ou plusieurs communes à la suite de l'évolution du découpage communal (scission ou fusion de communes...). A chaque lien, il sera précisé dans les attributs 'Nature de l'évolution' et 'Date de l'évolution' du lien 'Historique du découpage communal', la nature de l'évolution ainsi que la date à laquelle elle intervient. Certaines communes tiennent le rôle de chef lieu pour les régions, les départements, les arrondissements et les cantons. La liste des communes est sous la responsabilité de l'INSEE.
0
1

Les localisations du prélèvement sont les différents espaces géographiques de référence où les prélèvements, mesures in situ et mesures des conditions environnementales sont réellement effectués. Ces localisations de prélèvement doivent être défi...

http://id.eaufrance.fr/ddd/LAB/1.0/LocalPrelevement
LocalPrelevement
Les localisations du prélèvement sont les différents espaces géographiques de référence où les prélèvements, mesures in situ et mesures des conditions environnementales sont réellement effectués. Ces localisations de prélèvement doivent être définies en cohérence avec la nature de la station de prélèvement. Une localisation de prélèvement est rattachée à une et une seule station de prélèvement. En règle générale, la station et localisation de prélèvement se raccordent à des terminologies différentes selon une thématique donnée et traitée par le SANDRE.
0
1
Haut