DICTIONNAIRE DES DONNEES

Référentiel hydrographique

URI: http://id.eaufrance.fr/ddd/ETH/2002-1
Code Sandre: ETH
Version:
Statut: Validé
Le référentiel hydrographique vise à décrire les entités hydrographiques présentes sur le territoire français afin de constituer un référentiel national permettant de localiser des données relatives à l’eau.
Noter cette fiche :

Nom principal de l'entité hydrographique

Cet attribut est défini dans le dictionnaire Sandre Référentiel hydrographique version 2002-1

Chaque entité hydrographique possède au moins un nom, qualifié de principal et unique pour toute l'entité hydrographique. Il est possible qu'elle en possède plusieurs dont un seul sera considéré comme principal. Les autres toponymes seront qualifiés d'alias et affectés directement aux tronçons des entités hydrographiques. Dans le cas général, le toponyme principal correspond au nom le plus fréquemment usité ou le nom attribué à l'entité dans sa partie la plus aval. Les toponymes sont sur 120 caractères et satisfont les règles de rédaction hydronymiques suivantes reprises de la BD-Carto de l'IGN : Règle 1 La forme syntaxique qui doit être appliquée est : toponyme,[blanc]article[blanc](désignation) Ex. : canal du moulin * moulin,[blanc]du[blanc](canal) Règle 2 Rejet de certaines désignations à la fin et entre parenthèses après un caractère blanc. Pour éviter les hésitations dans le choix des termes génériques mis entre parenthèses, une liste ci-après regroupant les plus usuels a été établie. Elle permet un tri automatique et une classification qui prend en compte les règles définies ci-dessus. fleuve, rivière, ruisseau, ravin, torrent, vallat, vallon, ru, fossé, canal, combe, étang(s), lac(s), glacier, cascade, écluse, barrage, source, sablière, gravière, marais, aqueduc, bief. Certaines désignations composées de plusieurs mots devront être rejetées pendant les corrections interactives : source captée, station de pompage, bassin de décantation Les autres désignations ne sont pas mises en rejet volontairement, il faut savoir définir la limite où s’arrêter, car les désignations sont d’un nombre infini : Ex. : goutte des forges goutte[blanc]des[blanc]forges saut de la truite saut[blanc]de[blanc]la[blanc]truite plan d’eau de savine plan[blanc]d’eau[blanc]de[blanc]savine Règle 3 Rejet de l’article initial après une virgule et un caractère blanc (l’apostrophe compte pour un caractère blanc). Ex. : ru du rocher rond rocher[blanc]rond,[blanc]du[blanc](ru) la bourbeuse bourbeuse,[blanc]la canal du moulin moulin,[blanc]du[blanc](canal) cascade de l’autruche autruche,[blanc]de[blanc]l’(cascade) la savoureuse (rivière) savoureuse,[blanc]la[blanc](rivière) madeleine (rivière) madeleine,[blanc](rivière) lac de saint-rémi saint-rémi,[blanc]de[blanc](lac) Règle 4 Supprimer ou ajouter tous les caractères blancs ou virgules nécessaires. Le but est de mettre dans la forme syntaxique prévue. Ex. : naux[blanc]des[blanc][blanc](ruisseau) naux,[blanc]des[blanc](ruisseau) Règle 5 Supprimer les caractères blancs ou virgules qui sont en début de toponyme. Ce sont des erreurs de saisie ou des malfaçons après le traitement automatique. Ex. : [blanc]naux,[blanc]des[blanc](ruisseau) naux,[blanc]des[blanc](ruisseau) Règle 6 Supprimer les désignations lorsqu’elles sont seules. Ce sont les désignations entre parenthèses ou non qui ne sont pas suivies ou précédées d’un nom. Ex. : (sablière) (plan d’eau) source captée bassin d’alimentation ... etc ... Attention aux désignations qui sont des toponymes ! En général elles sont précédées d’un article (appliquer les règles 3 et 5). Ex. : les étangs,[blanc]les[blanc](étangs) étangs,,[blanc]les Règle 7 Traiter manuellement les désignations avec ou sans article accompagnées d’un adjectif. Les désignations accompagnées d’un adjectif ne sont pas rejetées. sur la carte après le traitement automatique forme syntaxique souhaitée le grand canal grand,[blanc]le[blanc](canal) grand[blanc]canal,[blanc]le le lac bleu bleu,[blanc]le[blanc](lac) lac[blanc]bleu,[blanc]le étang neuf neuf[blanc](étang) étang[blanc]neuf canal latéral latéral[blanc]à[blanc]la[blanc] canal[blanc]latéral[blanc]à à la garonne garonne[blanc](canal) [blanc]la[blanc]garonne Règle 8 Rétablir les accents perdus. Les lettres saisies en majuscule ne comportent pas d’accent. Certaines lettres au moment de la remise en minuscule ont perdu leur accent (E * é,è,ê) (A * à) (U * ü). Il faut donc les ajouter. Noter que l’abréviation no doit être remplacée par le mot entier numéro. Ex. : Etang bleu étang bleu Ecluse no 4 de Passetout numéro quatre de passetout (écluse) Règle 9 Rétablir les 'st' et 'ste' en toutes lettres 'saint' et 'sainte' et mettre un trait d’union entre saint et le mot qui suit : saint-émile. Ex. : Ste Emilie sainte-émilie Règle 10 Si la désignation possède un article, le supprimer. Désignation de la liste ci-dessus (règle 2) précédée d’un article et suivie d’un nom avec article. Ex. : L’étang de vire de[blanc]vire,[blanc]l’étang vire,[blanc]de[blanc](étang) Règle 11 Diviser les toponymes multiples séparés par OU, DIT, un '/' ou mis entre parenthèses. La deuxième partie entre parenthèses ou séparée par ou, dit ou / doit être mise en ALIAS. Dans le cas où l’ALIAS est déjà occupé, on choisira celui qui parait le plus important. Le TOPO2 est réservé pour assurer la continuité d’axes hydrographiques au niveau national qui se superposent sur quelques tronçons (ex : un canal qui emprunte une rivière). Ex. : lac verdet ou du charbon TOPO1 lac verdet verdet[blanc](lac) ALIAS lac du chardon chardon,[blanc]du[blanc](lac) lac du chardon est un autre toponyme local donné au lac verdet Ex. : ru du retort ou la gouille du salin TOPO1 ru du retort retort,[blanc]du[blanc)(ru) ALIAS la gouille du salin gouille[blanc]du[blanc]salin[blanc]la la gouille du salin est un autre toponyme local donné au ru du retort Ex. : le rhin fleuve ou canal de l’est TOPO1 le rhin fleuve rhin,[blanc]le[blanc)(fleuve) TOPO2 canal de l’est est,[blanc]de[blanc]l’(canal) canal de l’est emprunte sur un tronçon le rhin fleuve Ex. : lac saint-savin (lac du chat) TOPO1 lac saint-savin saint-savin[blanc](lac) ALIAS lac du chat chat,[blanc]du[blanc](lac) lac du chat est un autre toponyme donné au lac saint-savin Ex. : le rhin fleuve (canal de l’est) TOPO1 le rhin fleuve rhin,[blanc]le[blanc](fleuve) TOPO2 canal de l’est est,[blanc]de[blanc]l’(canal) canal de l’est emprunte sur un tronçon le rhin fleuve Ex. : lac saint-savin / lac du chat TOPO1 lac saint-savin saint-savin[blanc](lac) ALIAS lac du chat chat,[blanc]du[blanc](lac) lac du chat est un autre toponyme local donné au lac saint-savin Ex. : le rhin fleuve / canal de l’est TOPO1 le rhin fleuve rhin,[blanc]le[blanc](fleuve) TOPO2 canal de l’est est,[blanc]de[blanc]l’(canal) canal de l’est emprunte sur un tronçon le rhin fleuve Ex. : canal du moulin dit la morte ruisseau TOPO1 canal du moulin moulin,[blanc]du[blanc](canal) ALIAS la morte ruisseau morte,[blanc]la[blanc](ruisseau) la morte ruisseau est un autre toponyme local donné au canal du moulin Règle 12 Si deux toponymes ont la même forme, les surligner sur le listing. Il est inutile de s’attarder à cette étape sur ces cas, car il faut nécessairement un écran graphique pour vérifier qu’il s’agit du même cours d’eau. Ces corrections seront faites au moment des corrections des continuités. Il suffit donc de les surligner de façon à en connaître l’existence. Ex. : HYA TOPO1 60259 arturby,[blanc]l’(rivière) HYA TOPO1 60301 arturby,[blanc]l’(rivière) Règle 13 Deux toponymes sont identiques mais suivis d’une désignation différente (fleuve, torrent, rivière, ruisseau) ou l’un d’eux n’a pas de désignation. De même que précédemment, il faut nécessairement un écran graphique pour vérifier qu’il s’agit du même cours d’eau. Ces corrections seront faites au moment des corrections des continuités. Il suffit donc de les surligner de façon à en connaître l’existence. Ex. : HYA TOPO1 60235 boretta[blanc](rivière) HYA TOPO1 60354 boretta[blanc](ruisseau) Dans le cas logique d’une rivière en aval d’un ruisseau, on adoptera : HYA TOPO1 60235 boretta[blanc](rivière) HYA TOPO1 60354 boretta[blanc](rivière) HYA ALIAS 60354 boretta[blanc](ruisseau) Ex2 : HYA TOPO1 60235 boretta[blanc] HYA TOPO1 60354 boretta[blanc](ruisseau) Dans le cas où le cours d’eau sans désignation est en aval du ruisseau, on adoptera : HYA TOPO1 60235 boretta[blanc] HYA TOPO1 60354 boretta[blanc] HYA ALIAS 60354 boretta[blanc](ruisseau) Règle 14 Deux toponymes sont identiques mais l’article est différent. De même que précédemment, il faut nécessairement un écran graphique pour vérifier qu’il s’agit du même cours d’eau. Ces corrections seront faites au moment des corrections des continuités. Il suffit donc de les surligner de façon à en connaître l’existence. Ex. : aire,[blanc]l’(ruisseau) aire,[blanc]du(ruisseau) S’il s’agit du même cours d’eau, on adoptera : Ex. : aire,[blanc]l’(ruisseau) aire,[blanc]l’(ruisseau) L'affectation des toponymes aux entités hydrographiques relève de la responsabilité des Agences de l'Eau.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ETH/2002-1/NomEntiteHydrographique
NomEntiteHydrographique
cct:TextType
127
Haut