DICTIONNAIRE DES DONNEES

Processus d'acquisition des données de température en continu

URI: http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0
Code Sandre: ATC
Version: 1.0
Statut: Validé
Description des données relatives à l'acquisition des mesures physiques de température en continu
Noter cette fiche :

ANALYSE DE TEMPERATURE

Action qualitative visant à réaliser une mesure instantanée ou à calculer un résultat élaboré de la température de l'eau produit par un matériel d'analyse. Le matériel est placé à l’endroit d'un point de prélèvement ou d'une station hydrométrique. Un résultat élaboré est par exemple la moyenne journalière de la température calculée par un appareil d'analyse (i.e. centrale d’acquisition). L'analyse ne porte que sur un et un seul paramètre (code Sandre de la température), un support et une fraction analysée donnés. La distinction entre les résultats de température instantanés et élaborés est faite par la méthode d'analyse ! Pour chaque analyse, il est précisé : - les organismes producteur et gestionnaire des analyses (i.e. intervenant), - le réseau de mesure (i.e. dipositif de collecte), - la méthode d'analyse utilisée, - le support employé, - la fraction du support ayant servi à l'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme gestionnaire, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données. Celui-ci confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/AnaTemp
AnaTemp

Liste des propriétés:

Jour, mois et année à laquelle l'analyse de température a débuté. Il est considéré que le temps qui s'écoule entre le début de l'analyse et l'obtention de son résultat est acceptable pour que ce dernier soit significatif. Dans le cas des résultats...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DtAnaTemp
DtAnaTemp
Jour, mois et année à laquelle l'analyse de température a débuté. Il est considéré que le temps qui s'écoule entre le début de l'analyse et l'obtention de son résultat est acceptable pour que ce dernier soit significatif. Dans le cas des résultats de température élaborés (cf. type d'analyse), la date de l'analyse correspond au moment de l'obtention du résultat agrégé (exemple : moyenne mensuelle). Cette information est fournie par le matériel d'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.
0
1
cct:DateType

Heure, minute et seconde à laquelle la mesure de la température a débuté. Il est considéré que le temps qui s'écoule entre le début de la mesure et l'obtention de son résultat est acceptable pour que ce dernier soit significatif. Dans le cas des r...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HrAnaTemp
HrAnaTemp
Heure, minute et seconde à laquelle la mesure de la température a débuté. Il est considéré que le temps qui s'écoule entre le début de la mesure et l'obtention de son résultat est acceptable pour que ce dernier soit significatif. Dans le cas des résultats de température élaborés (cf. type d'analyse), l'heure de l'analyse correspond au moment de l'obtention du résultat agrégé (exemple : moyenne mensuelle). Cette information est fournie par le matériel d'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.
0
1
cct:TimeType

Code affecté par le producteur de données à l'analyse afin de l'identifier. Il est employé à des fins de gestion et de correspondance notamment pour la facturation des prestations. Cette information est fournie sous la responsabilité de l'organis...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RefAnaTemp
RefAnaTemp
Code affecté par le producteur de données à l'analyse afin de l'identifier. Il est employé à des fins de gestion et de correspondance notamment pour la facturation des prestations. Cette information est fournie sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.
0
1
cct:TextType
10

Valeur de la mesure de la température physique de l'eau ou de l'agrégation de plusieurs valeurs de mesures de température physique de l'eau comme la moyenne journalière des températures horaires (cf. type d'analyse de température). Le résultat de ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RsAnaTemp
RsAnaTemp
Valeur de la mesure de la température physique de l'eau ou de l'agrégation de plusieurs valeurs de mesures de température physique de l'eau comme la moyenne journalière des températures horaires (cf. type d'analyse de température). Le résultat de l'analyse est exprimé par défaut en degré Celsius. Cette information est fournie par le matériel d'analyse, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.
0
1
cct:NumericType

Indication sur la nature du résultat de la mesure de température. Un résultat de l'analyse de température est instantané ou agrégé. Dans ce dernier cas, il a fait l'objet d'un calcul comme une moyenne journalière des températures horaires. Le type...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TypAnaTemp
TypAnaTemp
Indication sur la nature du résultat de la mesure de température. Un résultat de l'analyse de température est instantané ou agrégé. Dans ce dernier cas, il a fait l'objet d'un calcul comme une moyenne journalière des températures horaires. Le type d'analyse de température peut être complété par la méthode employée pour produire le résultat. Il repose sur la liste de valeurs possibles de la nomenclature Sandre n°699.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/699

Précision apportée au résultat de la mesure de la température de l'eau. Elle indique si le résultat mesuré est inférieur à un seuil de détection ou que l'analyse n'a pas été réalisée... La liste des valeurs possibles du code remarque est définie p...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RqAnaTemp
RqAnaTemp
Précision apportée au résultat de la mesure de la température de l'eau. Elle indique si le résultat mesuré est inférieur à un seuil de détection ou que l'analyse n'a pas été réalisée... La liste des valeurs possibles du code remarque est définie par la nomenclature Sandre n°155. A noter que certaines valeurs de cette nomenclature telles les valeurs 5 et 6 NE DOIVENT PAS être employées dans le contexte du suivi des températures de l'eau.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/155

L'attribut "Analyse in situ / en laboratoire" précise si l'analyse a eu lieu in situ ou en laboratoire en prenant l'une des valeurs définies dans la nomenclature n°156. Les analyses de température de l'eau dans le milieu et en continu - faites par...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/InsituAnaTemp
InsituAnaTemp
L'attribut "Analyse in situ / en laboratoire" précise si l'analyse a eu lieu in situ ou en laboratoire en prenant l'une des valeurs définies dans la nomenclature n°156. Les analyses de température de l'eau dans le milieu et en continu - faites par un capteur ou produites par une centrale d'acquisition - sont considérées in situ ; la valeur par défaut est égale à 1.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/156

Partant du principe qu'il est préférable d'avoir un résultat douteux à aucune information, la difficulté d'analyse de la température peut être utilisée par l'organisme producteur de données ou le matériel d'analyse pour signaler la présence de pro...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DiffAnaTemp
DiffAnaTemp
Partant du principe qu'il est préférable d'avoir un résultat douteux à aucune information, la difficulté d'analyse de la température peut être utilisée par l'organisme producteur de données ou le matériel d'analyse pour signaler la présence de problèmes pendant l'analyse. Cette information est éventuellement à croiser avec les événements survenant sur le matériel d'analyse. La liste des valeurs possibles signalant les difficultés d'analyse est définie par la nomenclature Sandre n°43. Notons que les définitions de cette nomenclature sont à adapter au cas du suivi des températures de l'eau en continu ; le mot « laboratoire » DOIT être remplacé par le terme « matériel d'analyse ».
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/43

La conformité de l'acquisition du résultat indique le niveau de conformité de l'analyse au regard du cahier des charges attribué à l'analyse par le producteur de données. Elle prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature n°414. Cette...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/QualAnaTemp
QualAnaTemp
La conformité de l'acquisition du résultat indique le niveau de conformité de l'analyse au regard du cahier des charges attribué à l'analyse par le producteur de données. Elle prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature n°414. Cette action du producteur intègre la confirmation du résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/414

Etat d’avancement de la validation du résultat de la mesure physique de la température de l'eau. La liste des valeurs possibles de ce statut est définie par la nomenclature Sandre n°446.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/StatutAnaTemp
StatutAnaTemp
Etat d’avancement de la validation du résultat de la mesure physique de la température de l'eau. La liste des valeurs possibles de ce statut est définie par la nomenclature Sandre n°446.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/446

Série de mesures de température de l'eau effectuées à intervalles de temps rapprochés (i.e. pas de temps). L'analyse est dite continue lorsque la continuité de la mesure prend pour valeur "oui". La première mesure d'une série est signalée par la v...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ContinuAnaTemp
ContinuAnaTemp
Série de mesures de température de l'eau effectuées à intervalles de temps rapprochés (i.e. pas de temps). L'analyse est dite continue lorsque la continuité de la mesure prend pour valeur "oui". La première mesure d'une série est signalée par la valeur "non" de la continuité de l'analyse. Les mesures suivantes d'une série sont signalées par la valeur "oui" de la continuité de l'analyse. Le passage d'une série de mesures à une autre est donc signalé par le changement des valeurs de la continuité de l'analyse. Ce passage PEUT être provoqué par un dysfonctionnement temporaire de l'appareil de mesure. Ce dysfonctionne est à examiner dans les événements du matériel d'analyse.
0
1
cct:IndicatorType

Indique si le résultat de la mesure a été obtenu par la mesure ou par une autre méthode comme l’interpolation. Cette information DOIT être combinée au type d'analyse de température. La liste des valeurs du mode d'obtention de l'analyse est définie...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ModAnaTemp
ModAnaTemp
Indique si le résultat de la mesure a été obtenu par la mesure ou par une autre méthode comme l’interpolation. Cette information DOIT être combinée au type d'analyse de température. La liste des valeurs du mode d'obtention de l'analyse est définie par la nomenclature Sandre n°512.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/512

Information complémentaire relative au déroulement de l'analyse. Il peut s'agir des informations complétant la qualification de l'analyse ou son code remarque...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ComAnaTemp
ComAnaTemp
Information complémentaire relative au déroulement de l'analyse. Il peut s'agir des informations complétant la qualification de l'analyse ou son code remarque...
0
1
cct:TextType

Liste des associations:

Les dispositifs de collecte des données sur l’eau désignent tout dispositif (tout moyen) qui permet par mesure ou non d’acquérir des données (des connaissances) sur : - les milieux aquatique - les ressour...

http://id.eaufrance.fr/ddd/DC/2.2/DispositifCollecte
RSX
Les dispositifs de collecte des données sur l’eau désignent tout dispositif (tout moyen) qui permet par mesure ou non d’acquérir des données (des connaissances) sur : - les milieux aquatique - les ressources en eau - les usages de l’eau - les pressions (et impacts associés) qui s’exercent sur les milieux et les ressources - les données économiques afférentes Les données ainsi collectées doivent être fiables, pérennes et actualisées. On distingue : - les réseaux de mesure - les dispositifs de l’autosurveillance - les autres dispositifs de collecte rassemblant les enquêtes, inventaires, recensements, déclarations faites auprès des administrations et instructions administratives. Le dispositif de collecte doit être organisé afin de collecter de manière régulière ou suffisamment pérenne les informations. Ces données produites par les dispositifs de collecte ne sont pas obligatoirement informatisées. Un dispositif de collecte est associé à un ou plusieurs départements qui correspondent à son emprise de collecte. Plusieurs cas possibles : - Le dispositif de collecte appartient à un département et un seul, - Le dispositif de collecte appartient à plusieurs départements, - Le dispositif de collecte appartient à une partie de département (communauté de communes,…), dans ce cas, il est associé au département. - Le dispositif de collecte est régional donc tous les départements de la région concernée. - Le dispositif de collecte est à l’échelle du bassin. Dans ce cas, il est associé à tous les départements du bassin, - Le dispositif de collecte est à l’échelle nationale. Dans ce cas, il est associé à tous les départements du territoire. Exemple : Sites de références des cours d'eau de la France Un ou plusieurs intervenants participent au fonctionnement du dispositif durant une période déterminée ou indeterminée. Chaque intervenant du dispositif est caractérisé par un rôle particulier : maître d’ouvrage, maître(s) d’œuvre, financeur(s) ou producteur(s) de la donnée. D’après la circulaire du 26 mars 2002 relative au Système National d’Information sur l’eau, un seul maître d’ouvrage est responsable du réseau ou de la collecte de données. Certains dispositifs de collecte sont nommés "méta dispositif de collecte". Ils correspondent à un regroupement d’un ensemble de dispositifs de collecte existant. Ce regroupement est réalisé en raison : - soit d’une agglomération à une échelle administrative plus importante. Par exemple, le RGA peut être défini en tant que dispositif de collecte par département, auquel s’ajoute un méta dispositif de collecte RGA national regroupant l’ensemble des RGA, - soit d’un niveau de bassin à une échelle nationale, par exemple le regroupement des RNB de chaque bassin constitue le RNB national bénéficiant d’un protocole, - soit d’un regroupement technique ou thématique comme le réseau de mesure “ Réseau littoral Méditerranéen ” (RLM), La cohérence du méta dispositif provient de règles communes s’appliquant à l’ensemble des dispositifs de collecte associés. De façon générale, le méta dispositif de collecte n’a pas de maître d’ouvrage. Il lui correspond un ensemble de maîtres d’ouvrage des réseaux élémentaires constitutifs du méta dispositif.
1
1

Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centra...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTemp
MatAna
Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centrale d'acquisition constituent des matériels d'analyse différents. Dans le cas où le matériel assure la mesure de l'analyse et son acquisition (deux matériels en un), le type de matériel DOIT être considéré comme un capteur.
1
1

Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. Il existe deux catégories de propriétés : - celles qui sont c...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/Parametre
PAR
Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. Il existe deux catégories de propriétés : - celles qui sont communes aux différentes natures de paramètres, - celles spécifiques à certaines natures de paramètres. Il en est de même pour les relations entre les paramètres et les autres objets. Cet état de fait a conduit à employer une modélisation faisant intervenir des objets génériques et des objets par nature de paramètres qui ne contiennent que des propriétés spécifiques à ces différentes natures. L'objet générique de la notion de paramètre est PARAMETRE. Il contient les propriétés communes à toutes les natures de paramètres. Le paramètre se décline d'une part en deux types : quantitatif et qualitatif, et d'autre part en différentes natures : physique, chimique, environnemental, microbiologique, hydrobiologique ou de synthèse. Le type quantitatif se rapporte aux paramètres qui ont une infinité de résultats. Le type qualitatif se rapporte aux paramètres qui ne prennent qu'un nombre limité de valeurs pré-définies pour chacun d'eux. Ces deux types sont mutuellement exclusifs. La nature de paramètre "environnemental" recouvre généralement : - tous les paramètres physiques et chimiques qui ne se mesurent pas directement sur le support d'investigation (exemple: pour le support EAU avec la qualité des eaux de surface, la température de l'air, la largeur du cours d'eau sont considérés comme des paramètres environnementaux...), - tous les paramètres d'observation relatifs à l'environnement du support d'investigation (exemple:Importance de l'ombrage sur les berges pour le support EAU avec la qualité des eaux de surface), et dont les résultats de mesure consituent une aide à l'interprétation des mesures effectuées directement sur le support d'investigation. La nature "physique" se rapporte aux paramètres dont l'objet est la mesure d'une caractéristique physique du support d'investigation (exemple: pour le support EAU, température de l'eau, conductivité...). La nature "chimique" se rapporte aux paramètres dont la mesure a pour objet une grandeur chimique (concentration d'une substance, Demande Biologique en Oxygène, ...). La nature "hydrobiologique" se rapporte aux paramètres dont l'expression décrit de manière générale l'état ou la présence des organismes aquatiques. La nature "microbiologique" se rapporte aux paramètres qui ont pour objet la recherche, la détermination et/ou le dénombrement d'êtres microscopiques présents dans l'eau. Cette catégorie de paramètres est également étendue par convention à l'étude d'êtres vivants assimilés à des êtres microscopiques comme les parasites, les mousses ou champignons. Un paramètre est dit "de synthèse" lorsqu'il est issu d'une transformation de valeurs de paramètres élémentaires ou calculés et dont le résultat est à forte valeur ajoutée et s'exprime sans unité. Il s'agit généralement d'indices ou de classes. Ces différentes natures sont mutuellement exclusives. Tout organisme peut demander la codification d'un nouveau paramètre. Pour cela, il suffit d'en faire la demande auprès du SANDRE qui procédera en deux étapes (constitution et diffusion d'une fiche descriptive pour chaque paramètre) pour assurer un service rapide tout en gardant une liste homogène. Tous les paramètres sont décrits par un nom complet, ainsi que par des libellés longs et courts pour une exploitation informatique. Cette information est complétée quelquefois par la mention de synonymes ou de polysèmes qui indiquent les différentes appellations du paramètre et celles avec lesquelles il ne faut pas le confondre. Toutes les fiches paramètres, quel que soit leur statut, peuvent faire l'objet de révisions. La liste des paramètres est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
1
1

Les principales méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type "Rodier" ou du "STANDARD METHOD". Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les d...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/Methode
MET
Les principales méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type "Rodier" ou du "STANDARD METHOD". Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : "Méthode spécifique". De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : "Méthode Inconnue". Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence "Méthode non fixée" sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la "Méthode sans objet" sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la "Méthode sans objet" sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfon...

http://id.eaufrance.fr/ddd/STQ/2.2/PointPrelEauxSurf
STM
Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfondie du milieu à l'endroit de la station. Les points de prélèvements sont aussi les lieux sur la station où le préleveur devra effectuer, dans la mesure du possible, ses prélèvements ou ses mesures in situ. Un point de prélèvement n'est associé qu'à un seul support, qui peut être inerte (eau, MES,...) ou biologique (Macro-invertébérés, diatomées,...), le support étant un compartiment du milieu aquatique sur lequel porte l'investigation. Chaque point de prélèvement peut appartenir à un ou plusieurs réseaux de mesure et faire l'objet d'une ou plusieurs utilisations pour chacun desquels la ou les périodes d'appartenance seront précisées. Chaque point est identifié et localisé par le ou les organismes en charge de la gestion de la station de mesure. Ces informations sont administrées par les Agences de l'Eau et relèvent de la responsabilité du ou des maîtres d'ouvrages des réseaux de mesure ou utilisations auxquelles la station est rattachée
1
1

Un support désigne un COMPOSANT DU MILIEU SUR LEQUEL PORTE L’INVESTIGATION, faisant généralement l'objet de prélèvements en vue d'analyses ultérieures, afin d’évaluer sa qualité et celle du milieu. Un support peut être un composant inerte tel que ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/Support
SUP
Un support désigne un COMPOSANT DU MILIEU SUR LEQUEL PORTE L’INVESTIGATION, faisant généralement l'objet de prélèvements en vue d'analyses ultérieures, afin d’évaluer sa qualité et celle du milieu. Un support peut être un composant inerte tel que l’EAU, les SEDIMENTS, les MATIERES EN SUSPENSION, qui font généralement l’objet d’analyses physico-chimiques et microbiologiques. Le support ne correspond pas alors au support réellement analysé puisque généralement il s’agit d’une fraction du support qui est analysée (par exemple, pour le poisson, le foie,… ou pour l’eau, on distingue l'eau brute ou l’eau filtrée). La notion de fraction analysée doit être utilisée en priorité. Un support peut également correspondre à une communauté particluière d'êtres vivants qui vivent dans le milieu (macro-invertébrés benthiques, macrophytes, diatomées,…), auquel cas, dans le domaine de l’hydrobiologie, ces supports sont généralement appelés des compartiments ou communautés biologiques. Un support biologique désigne globalement un ensemble d’êtres vivants ou taxons, et dont le suivi, en termes de peuplement ou de comportement, présente un intérêt majeur pour la connaissance de l’état du milieu aquatique dans lequel ils vivent. Un support biologique ne correspond pas forcément à un groupe taxonomique issu de la systématique. Ces supports biologiques rassemblent un ensemble de taxons présentant des caractéristiques identiques (physiologiques, morphologiques, habitat…), et pouvant appartenir à des groupes taxonomiques très différents (exemples : les macrophytes désignent globalement des végétaux visibles à l’oeil nu). La liste des supports est administrée par le Sandre qui en a la responsabilité.
1
1

Une fraction analysée est un composant du support sur lequel porte l’analyse. Trois grandes catégories de fractions analysées ont été définies dans le cadre des travaux sur le dictionnaire de données national : - le support brut ou entier : ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/FractionAnalysee
FAN
Une fraction analysée est un composant du support sur lequel porte l’analyse. Trois grandes catégories de fractions analysées ont été définies dans le cadre des travaux sur le dictionnaire de données national : - le support brut ou entier : par exemple la fraction analysée “ eau brute ” provenant du support “ Eau ”, - les fractions "partielles", au sens d'une classification par partie d'un même support, ex : sédiments/ Particules
1
1

Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Intervenant
INTProd
Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code SIRET. Quand ce dernier ne peut pas exister car l'intervenant ne rentre pas dans le domaine d'application du registre national ou lorsque ce code ne permet pas d’identifier de manière univoque l’intervenant (cas des structures incluses dans une structure plus générale), il est alors identifié par son code SANDRE. Ils se partagent entre plusieurs catégories dont : - laboratoire d'analyse, - préleveur, - opérateur en hydrométrie, - laboratoire d'hydrobiologie, - organisme chargé de la police des eaux, - producteur/ gestionnaire, - … Deux informations sont utilisées pour identifier un intervenant : son code et le code SIRET de l’organisme auquel il est rattaché : - Cas 1 : l’organisme est SIRETE, par exemple un laboratoire. Le code SIRET est utilisé, aucun code SANDRE n’est indiqué. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 2 : l’organisme n’a pas de code SIRET, dans ce cas, il est attribué un code SANDRE. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 3 : l’organisme n’a pas de code SIRET en tant qu’établissement mais est rattaché à une structure, par exemple le SATESE rattaché au Conseil Général. Dans ce cas, il est attribué un code SANDRE et l’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” est rempli avec le code SIRET, dans l’exemple, celui du Conseil Général. La liste nationale des codes SANDRE des intervenants est établie sous la responsabilité du SANDRE. Le code SIRET est établi par l'INSEE.
1
1

Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Intervenant
INTGest
Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code SIRET. Quand ce dernier ne peut pas exister car l'intervenant ne rentre pas dans le domaine d'application du registre national ou lorsque ce code ne permet pas d’identifier de manière univoque l’intervenant (cas des structures incluses dans une structure plus générale), il est alors identifié par son code SANDRE. Ils se partagent entre plusieurs catégories dont : - laboratoire d'analyse, - préleveur, - opérateur en hydrométrie, - laboratoire d'hydrobiologie, - organisme chargé de la police des eaux, - producteur/ gestionnaire, - … Deux informations sont utilisées pour identifier un intervenant : son code et le code SIRET de l’organisme auquel il est rattaché : - Cas 1 : l’organisme est SIRETE, par exemple un laboratoire. Le code SIRET est utilisé, aucun code SANDRE n’est indiqué. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 2 : l’organisme n’a pas de code SIRET, dans ce cas, il est attribué un code SANDRE. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 3 : l’organisme n’a pas de code SIRET en tant qu’établissement mais est rattaché à une structure, par exemple le SATESE rattaché au Conseil Général. Dans ce cas, il est attribué un code SANDRE et l’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” est rempli avec le code SIRET, dans l’exemple, celui du Conseil Général. La liste nationale des codes SANDRE des intervenants est établie sous la responsabilité du SANDRE. Le code SIRET est établi par l'INSEE.
1
1

Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/UniteMesure
URF
Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une nature de fraction analysée (solide, liquide ou gazeuse). La liste des unités de référence relève de la responsabilité du SANDRE.
1
1

Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter u...

http://id.eaufrance.fr/ddd/HYD/2.1/StationHydro
STATIONHYDROMETRIQUE
Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter une hauteur et/ou un débit (directement mesurés ou calculés à partir d'une courbe de tarage). Chaque station posséde un ou plusieurs capteurs (=appareil mesurant une grandeur, hauteur ou débit). Attention : la station de mesure hydrométrique dans la version actuelle de la banque HYDRO (version 2) est une notion intermédiaire entre les sites hydro et les station hydro au sens du présent dictionnaire. La station est identifiée par un code rattaché au site hydrométrique. Ce code est sans signifiance particulière et doit toujours être accompagné par le code du site hydrométrique.
1
1

CAPTEUR DE TEMPERATURE

Dispositif destiné à réaliser des mesures physiques de la température de l'eau en continu. Généralement, les données des mesures réalisées par un capteur sont collectées par une centrale d'acquisition mais le capteur peut parfois assurer lui même cette fonction de collecte.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/CapteurTemp
CapteurTemp

Cette entité hérite de MATERIEL D'ANALYSE DE TEMPERATURE

Liste des propriétés:

Technologie du capteur fournie par le fabriquant comme par exemple le capteur température de type PT100 2 fils. Elle prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature Sandre n°703.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TypCapteurTemp
TypCapteurTemp
Technologie du capteur fournie par le fabriquant comme par exemple le capteur température de type PT100 2 fils. Elle prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature Sandre n°703.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/703

Ensemble de capteurs présentant des caractéristiques communes liées à la tolérance des mesures. La classe du capteur est fournie par le fabriquant de matériel. Elle permet de déduire une tolérance des mesures réalisées par un capteur. La classe de...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ClasCapteurTemp
ClasCapteurTemp
Ensemble de capteurs présentant des caractéristiques communes liées à la tolérance des mesures. La classe du capteur est fournie par le fabriquant de matériel. Elle permet de déduire une tolérance des mesures réalisées par un capteur. La classe de capteur DOIT être réservée au type PT100. Elle prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature Sandre n°702. .
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/702

CENTRALE D'ACQUISITION DE TEMPERATURE

Dispositif électronique permettant l’acquisition et l’enregistrement des mesures physiques de la température de l'eau réalisées par un autre matériel de mesure comme un capteur. Les données stockées par la central d'acquisition sont récupérées manuellement par un agent ou automatiquement par télétransmission.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/CentralAcqTemp
CentralAcqTemp

Cette entité hérite de MATERIEL D'ANALYSE DE TEMPERATURE

EVENEMENT DU MATERIEL D'ANALYSE DE TEMPERATURE

Fait auquel vient aboutir un changement d'état du matériel d'analyse. Il peut s’agir d’une action de maintenance visant à remplacer un capteur défectueux. Pour une opération de maintenance, deux événements sont créés. Le premier DOIT signaler le début de l'opération. Le dernier DOIT signaler la fin de l'opération. L'installation d'un matériel DOIT également conduire à la création de deux événements. Dans le cas où il s'agit d'une maintenance portant sur la connexion entre deux matériels, l'opérateur choisira d'affecter l’événement à l'un ou l'autre des deux matériels reliés ensemble.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/EvMatAna
EvMatAna

Liste des propriétés:

Jour, mois et année de début ou de fin l’événement ayant un impact sur le fonctionnement du matériel d'analyse et donc sur les données produites par l'appareil. Il peut s'agir de la date de début d'un exercice de vérification du bon fonctionnement...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DtEvMatAna
DtEvMatAna
Jour, mois et année de début ou de fin l’événement ayant un impact sur le fonctionnement du matériel d'analyse et donc sur les données produites par l'appareil. Il peut s'agir de la date de début d'un exercice de vérification du bon fonctionnement d'un capteur ou de la date de fin de cet exercice.
0
1
cct:DateType

Catégorie de l'événement du matériel d'analyse. La liste des valeurs possibles des conséquences de l'événement est définie dans la nomenclature Sandre n°708.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TypEvMatAna
TypEvMatAna
Catégorie de l'événement du matériel d'analyse. La liste des valeurs possibles des conséquences de l'événement est définie dans la nomenclature Sandre n°708.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/708

Heure, minute et seconde de début ou de fin l’événement ayant un impact sur le fonctionnement du matériel d'analyse et donc sur les données produites par l'appareil. Il peut s'agir de l'heure de début d'un exercice de vérification du bon fonctionn...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HrEvMatAna
HrEvMatAna
Heure, minute et seconde de début ou de fin l’événement ayant un impact sur le fonctionnement du matériel d'analyse et donc sur les données produites par l'appareil. Il peut s'agir de l'heure de début d'un exercice de vérification du bon fonctionnement d'un capteur ou de l'heure de fin de cet exercice.
1
1
cct:TimeType

État de fonctionnement du matériel d'analyse. Un événement comme la réparation d'un capteur peut entraîner son dysfonctionnement pendant une période donnée. La connaissance de l'état de fonctionnement du matériel d'analyse est essentielle pour ex...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/EtEvMatAna
EtEvMatAna
État de fonctionnement du matériel d'analyse. Un événement comme la réparation d'un capteur peut entraîner son dysfonctionnement pendant une période donnée. La connaissance de l'état de fonctionnement du matériel d'analyse est essentielle pour examiner des résultats de mesures de température de l'eau. La liste des valeurs possibles des états d'un matériel d'analyse est définie par la nomenclature n°700.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/700

Altitude, exprimée par la côte NGF, à laquelle le matériel d'analyse est installé. Cette information DOIT être au moins renseignée lors de l'installation du matériel d'analyse lorsque la mobilité du matériel est à hauteur fixe.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HEvMatAna
HEvMatAna
Altitude, exprimée par la côte NGF, à laquelle le matériel d'analyse est installé. Cette information DOIT être au moins renseignée lors de l'installation du matériel d'analyse lorsque la mobilité du matériel est à hauteur fixe.
0
1
cct:NumericType

Distance, exprimée en mètre, entre le matériel d'analyse et la surface de l’eau. Cette information DOIT être au moins renseignée lors de l'installation du matériel d'analyse lorsque la mobilité du matériel est à profondeur fixe.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ProfEvMatAna
ProfEvMatAna
Distance, exprimée en mètre, entre le matériel d'analyse et la surface de l’eau. Cette information DOIT être au moins renseignée lors de l'installation du matériel d'analyse lorsque la mobilité du matériel est à profondeur fixe.
0
1
cct:NumericType

Condition d’installation du matériel d'analyse au regard de l’objet de la mesure. La liste des valeurs possibles des conditions d’installation est définie dans la nomenclature Sandre n°707.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MobEvMatAna
MobEvMatAna
Condition d’installation du matériel d'analyse au regard de l’objet de la mesure. La liste des valeurs possibles des conditions d’installation est définie dans la nomenclature Sandre n°707.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/707

Précision sur la variabilité de l’intervalle de temps entre deux mesures effectuées par le matériel d'analyse commandées par une centrale d’acquisition. La précision est dite fixe lorsque l’intervalle de temps entre deux mesures est toujours le mê...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/PasTpsEvMatAna
PasTpsEvMatAna
Précision sur la variabilité de l’intervalle de temps entre deux mesures effectuées par le matériel d'analyse commandées par une centrale d’acquisition. La précision est dite fixe lorsque l’intervalle de temps entre deux mesures est toujours le même. Dans le cas contraire, elle est dite variable. Elle repose sur la liste de valeurs possibles Sandre de la nomenclature n°706.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/706

Information complémentaire relatif au déroulement de l'événement portant sur le matériel d'analyse. Il peut s'agir des difficultés rencontrées lors du relève des données du matériel par un agent, de l'installation du matériel voire de son étalonnage.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ComEvMatAna
ComEvMatAna
Information complémentaire relatif au déroulement de l'événement portant sur le matériel d'analyse. Il peut s'agir des difficultés rencontrées lors du relève des données du matériel par un agent, de l'installation du matériel voire de son étalonnage.
0
1
cct:TextType

Liste des associations:

Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centra...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTemp
MatAnaTemp
Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centrale d'acquisition constituent des matériels d'analyse différents. Dans le cas où le matériel assure la mesure de l'analyse et son acquisition (deux matériels en un), le type de matériel DOIT être considéré comme un capteur.
1
1

Tout utilisateur de la liste SANDRE des intervenants peut dresser pour ses propres besoins une liste de personnes physiques ou 'contacts' représentant l'intervenant dans le cadre d'une ou plusieurs fonctions (Directeur général, Directeur de labora...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Contact
Contact
Tout utilisateur de la liste SANDRE des intervenants peut dresser pour ses propres besoins une liste de personnes physiques ou 'contacts' représentant l'intervenant dans le cadre d'une ou plusieurs fonctions (Directeur général, Directeur de laboratoire, responsable administratif, correspondant technique, ...) La liste des contacts n'est pas gérée au niveau national. Il s'agit d'un outil (en termes de modélisation) mis à disposition par le SANDRE à l'ensemble des producteurs qui seront responsables des listes qu'ils gérent en interne à leur organisation.
1
1

MATERIEL D'ANALYSE DE TEMPERATURE

Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centrale d'acquisition constituent des matériels d'analyse différents. Dans le cas où le matériel assure la mesure de l'analyse et son acquisition (deux matériels en un), le type de matériel DOIT être considéré comme un capteur.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTemp
MatAnaTemp

Liste des propriétés:

Identifiant unique, non signifiant, du matériel d'analyse pour le gestionnaire. Le code du matériel d'analyse est le numéro de série du fabriquant du matériel ou un autre code au choix du gestionnaire du matériel. Afin de garantir l'unicité de l'i...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/CdMatAnaTemp
CdMatAnaTemp
Identifiant unique, non signifiant, du matériel d'analyse pour le gestionnaire. Le code du matériel d'analyse est le numéro de série du fabriquant du matériel ou un autre code au choix du gestionnaire du matériel. Afin de garantir l'unicité de l'identifiant du matériel d'analyse, l'identifiant est composé du code du matériel d'analyse et du code Sandre du gestionnaire. Pour mémoire, le gestionnaire est l'organisme qui s’occupe de l’installation du matériel, de son entretien et de la collecte des données mesurées.
1
1
cct:TextType
25

Catégorie de matériel employée pour faire des analyses de température indépendamment de la catégorie d'eau associée. Il peut s’agir d’un capteur multi paramètres par exemple. La liste des valeurs possibles de la catégorie de matériel est définie s...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TypMatAnaTemp
TypMatAnaTemp
Catégorie de matériel employée pour faire des analyses de température indépendamment de la catégorie d'eau associée. Il peut s’agir d’un capteur multi paramètres par exemple. La liste des valeurs possibles de la catégorie de matériel est définie selon la nomenclature Sandre n°677.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/677

Numéro de série du matériel d'analyse employé à des fins d'identification. Cette information est fournie par le fabriquant du matériel. Il est généralement noté sur une étiquette collée sur le matériel.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RefMatAnaTemp
RefMatAnaTemp
Numéro de série du matériel d'analyse employé à des fins d'identification. Cette information est fournie par le fabriquant du matériel. Il est généralement noté sur une étiquette collée sur le matériel.
0
1
cct:TextType
15

Nom de l'établissement industriel ayant pour objet la fabrication de matériels d'analyse. Aucun convention d'écriture du nom de l'établissement n'est préconisée. Néanmoins, il serait préférable de se rapprocher du non fourni par l'INSEE (ie. code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/FabricMatAnaTemp
FabricMatAnaTemp
Nom de l'établissement industriel ayant pour objet la fabrication de matériels d'analyse. Aucun convention d'écriture du nom de l'établissement n'est préconisée. Néanmoins, il serait préférable de se rapprocher du non fourni par l'INSEE (ie. code SIRET).
0
1
cct:TextType
25

Désignation commune à un ensemble de matériels d'analyses semblables par le fait qu'ils sont reproduits à de multiples exemplaires par l'industrie. Cette information est fournie par le fabriquant du matériel. Elle est généralement notée sur une ét...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ModMatAnaTemp
ModMatAnaTemp
Désignation commune à un ensemble de matériels d'analyses semblables par le fait qu'ils sont reproduits à de multiples exemplaires par l'industrie. Cette information est fournie par le fabriquant du matériel. Elle est généralement notée sur une étiquette collée sur le matériel.
0
1
cct:TextType
20

Précision des mesures effectuées par le matériel d'analyse fournie par son fabriquant. Elle permet de déduire une tolérance des mesures réalisées par le matériel dans des conditions normales de fonctionnement.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TolMatAnaTemp
TolMatAnaTemp
Précision des mesures effectuées par le matériel d'analyse fournie par son fabriquant. Elle permet de déduire une tolérance des mesures réalisées par le matériel dans des conditions normales de fonctionnement.
0
1
cct:NumericType

Information complémentaire associée au matériel d'analyse. Les informations qui aident à la bonne interprétation des mesures de température sont les bienvenues.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ComMatAnaTemp
ComMatAnaTemp
Information complémentaire associée au matériel d'analyse. Les informations qui aident à la bonne interprétation des mesures de température sont les bienvenues.
0
1
cct:TextType

Liste des associations:

Période pendant laquelle deux matériels d'analyse sont reliés entre eux par une interface électronique. Tant qu'un capteur de mesure des températures de l'eau est connecté une centrale d'acquisition chargée de conserver ces mesures en continu, la ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTempConect
MatAnaTempCon
Période pendant laquelle deux matériels d'analyse sont reliés entre eux par une interface électronique. Tant qu'un capteur de mesure des températures de l'eau est connecté une centrale d'acquisition chargée de conserver ces mesures en continu, la date de fin de la connexion entre matériels NE DOIT PAS être renseignée !
0
*

La variation de la température de l'eau mesurée en continu est notamment fonction des fluctuations des conditions environnementales observées dans l'air, dans l'eau... C'est pourquoi, certains paramètres environnementaux - tels la température de ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MesureEnv
MesureEnv
La variation de la température de l'eau mesurée en continu est notamment fonction des fluctuations des conditions environnementales observées dans l'air, dans l'eau... C'est pourquoi, certains paramètres environnementaux - tels la température de l'air, le débit du cours d'eau, etc - sont mesurés à l'endroit du point de prélèvement ou de la station hydrométrique. Pour chaque condition environnementale, il est précisé : - les organismes producteur et gestionnaire (i.e. intervenant), - la méthode d'analyse utilisée. Les mesures des conditions environnementales sont fournies par l'organisme chargé des observations sur le terrain, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données. Celui-ci confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu observé.
0
*

Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Intervenant
INT
Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code SIRET. Quand ce dernier ne peut pas exister car l'intervenant ne rentre pas dans le domaine d'application du registre national ou lorsque ce code ne permet pas d’identifier de manière univoque l’intervenant (cas des structures incluses dans une structure plus générale), il est alors identifié par son code SANDRE. Ils se partagent entre plusieurs catégories dont : - laboratoire d'analyse, - préleveur, - opérateur en hydrométrie, - laboratoire d'hydrobiologie, - organisme chargé de la police des eaux, - producteur/ gestionnaire, - … Deux informations sont utilisées pour identifier un intervenant : son code et le code SIRET de l’organisme auquel il est rattaché : - Cas 1 : l’organisme est SIRETE, par exemple un laboratoire. Le code SIRET est utilisé, aucun code SANDRE n’est indiqué. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 2 : l’organisme n’a pas de code SIRET, dans ce cas, il est attribué un code SANDRE. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 3 : l’organisme n’a pas de code SIRET en tant qu’établissement mais est rattaché à une structure, par exemple le SATESE rattaché au Conseil Général. Dans ce cas, il est attribué un code SANDRE et l’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” est rempli avec le code SIRET, dans l’exemple, celui du Conseil Général. La liste nationale des codes SANDRE des intervenants est établie sous la responsabilité du SANDRE. Le code SIRET est établi par l'INSEE.
1
1

Période pendant laquelle deux matériels d'analyse sont reliés entre eux par une interface électronique. Tant qu'un capteur de mesure des températures de l'eau est connecté une centrale d'acquisition chargée de conserver ces mesures en continu, la ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTempConect
MatAnaTemp
Période pendant laquelle deux matériels d'analyse sont reliés entre eux par une interface électronique. Tant qu'un capteur de mesure des températures de l'eau est connecté une centrale d'acquisition chargée de conserver ces mesures en continu, la date de fin de la connexion entre matériels NE DOIT PAS être renseignée !
0
*

Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfon...

http://id.eaufrance.fr/ddd/STQ/2.2/PointPrelEauxSurf
STM
Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfondie du milieu à l'endroit de la station. Les points de prélèvements sont aussi les lieux sur la station où le préleveur devra effectuer, dans la mesure du possible, ses prélèvements ou ses mesures in situ. Un point de prélèvement n'est associé qu'à un seul support, qui peut être inerte (eau, MES,...) ou biologique (Macro-invertébérés, diatomées,...), le support étant un compartiment du milieu aquatique sur lequel porte l'investigation. Chaque point de prélèvement peut appartenir à un ou plusieurs réseaux de mesure et faire l'objet d'une ou plusieurs utilisations pour chacun desquels la ou les périodes d'appartenance seront précisées. Chaque point est identifié et localisé par le ou les organismes en charge de la gestion de la station de mesure. Ces informations sont administrées par les Agences de l'Eau et relèvent de la responsabilité du ou des maîtres d'ouvrages des réseaux de mesure ou utilisations auxquelles la station est rattachée
1
1

Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter u...

http://id.eaufrance.fr/ddd/HYD/2.1/StationHydro
STATIONHYDROMETRIQUE
Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter une hauteur et/ou un débit (directement mesurés ou calculés à partir d'une courbe de tarage). Chaque station posséde un ou plusieurs capteurs (=appareil mesurant une grandeur, hauteur ou débit). Attention : la station de mesure hydrométrique dans la version actuelle de la banque HYDRO (version 2) est une notion intermédiaire entre les sites hydro et les station hydro au sens du présent dictionnaire. La station est identifiée par un code rattaché au site hydrométrique. Ce code est sans signifiance particulière et doit toujours être accompagné par le code du site hydrométrique.
1
1

Action qualitative visant à réaliser une mesure instantanée ou à calculer un résultat élaboré de la température de l'eau produit par un matériel d'analyse. Le matériel est placé à l’endroit d'un point de prélèvement ou d'une station hydrométrique....

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/AnaTemp
AnaTemp
Action qualitative visant à réaliser une mesure instantanée ou à calculer un résultat élaboré de la température de l'eau produit par un matériel d'analyse. Le matériel est placé à l’endroit d'un point de prélèvement ou d'une station hydrométrique. Un résultat élaboré est par exemple la moyenne journalière de la température calculée par un appareil d'analyse (i.e. centrale d’acquisition). L'analyse ne porte que sur un et un seul paramètre (code Sandre de la température), un support et une fraction analysée donnés. La distinction entre les résultats de température instantanés et élaborés est faite par la méthode d'analyse ! Pour chaque analyse, il est précisé : - les organismes producteur et gestionnaire des analyses (i.e. intervenant), - le réseau de mesure (i.e. dipositif de collecte), - la méthode d'analyse utilisée, - le support employé, - la fraction du support ayant servi à l'analyse. Les informations relatives aux résultats d'analyse sont fournies par l'organisme gestionnaire, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données. Celui-ci confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée l'analyse.
0
*

Fait auquel vient aboutir un changement d'état du matériel d'analyse. Il peut s’agir d’une action de maintenance visant à remplacer un capteur défectueux. Pour une opération de maintenance, deux événements sont créés. Le premier DOIT signaler le d...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/EvMatAna
EvenMat1
Fait auquel vient aboutir un changement d'état du matériel d'analyse. Il peut s’agir d’une action de maintenance visant à remplacer un capteur défectueux. Pour une opération de maintenance, deux événements sont créés. Le premier DOIT signaler le début de l'opération. Le dernier DOIT signaler la fin de l'opération. L'installation d'un matériel DOIT également conduire à la création de deux événements. Dans le cas où il s'agit d'une maintenance portant sur la connexion entre deux matériels, l'opérateur choisira d'affecter l’événement à l'un ou l'autre des deux matériels reliés ensemble.
0
*

Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/UniteMesure
URF
Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une nature de fraction analysée (solide, liquide ou gazeuse). La liste des unités de référence relève de la responsabilité du SANDRE.
1
1

Cette entité est héritée par :

Dispositif destiné à réaliser des mesures physiques de la température de l'eau en continu. Généralement, les données des mesures réalisées par un capteur sont collectées par une centrale d'acquisition mais le capteur peut parfois assurer lui même ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/CapteurTemp
CapteurTemp
Dispositif destiné à réaliser des mesures physiques de la température de l'eau en continu. Généralement, les données des mesures réalisées par un capteur sont collectées par une centrale d'acquisition mais le capteur peut parfois assurer lui même cette fonction de collecte.

Dispositif électronique permettant l’acquisition et l’enregistrement des mesures physiques de la température de l'eau réalisées par un autre matériel de mesure comme un capteur. Les données stockées par la central d'acquisition sont récupérées man...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/CentralAcqTemp
CentralAcqTemp
Dispositif électronique permettant l’acquisition et l’enregistrement des mesures physiques de la température de l'eau réalisées par un autre matériel de mesure comme un capteur. Les données stockées par la central d'acquisition sont récupérées manuellement par un agent ou automatiquement par télétransmission.

CONNEXION ENTRE MATERIELS D'ANALYSE DE TEMPERATURE

Période pendant laquelle deux matériels d'analyse sont reliés entre eux par une interface électronique. Tant qu'un capteur de mesure des températures de l'eau est connecté une centrale d'acquisition chargée de conserver ces mesures en continu, la date de fin de la connexion entre matériels NE DOIT PAS être renseignée !

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTempConect
MatAnaTempConect

Liste des propriétés:

Jour, mois et année de début de connexion entre les appareils. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne la date à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est activée.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DtDebConexMat
DtDebConexMat
Jour, mois et année de début de connexion entre les appareils. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne la date à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est activée.
1
1
cct:DateType

Heure, minute et seconde de début de connexion entre les appareils d'analyse. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne l'heure à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est activée.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HrDebConexMat
HrDebConexMat
Heure, minute et seconde de début de connexion entre les appareils d'analyse. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne l'heure à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est activée.
0
1
cct:TimeType

Jour, mois et année de fin de connexion entre les appareils. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne la date à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est désactivée.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DtFinConexMat
DtFinConexMat
Jour, mois et année de fin de connexion entre les appareils. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne la date à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est désactivée.
0
1
cct:DateType

Heure, minute et seconde de fin de connexion entre les appareils d'analyse. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne l'heure à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est désactivée.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HrFinConexMat
HrFinConexMat
Heure, minute et seconde de fin de connexion entre les appareils d'analyse. L'organisme gestionnaire - chargé de l’installation du matériel, renseigne l'heure à laquelle l'interface d'échange de données entre les deux matériels est désactivée.
0
1
cct:TimeType

Caractéristique technique liée à la connexion entre deux matériels. Pour le capteur température PT100, il peut s'agir du montage à 4 fils avec la centrale d'acquisition. La liste de valeurs possible des caractéristiques techniques de connexion est...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/TypConexMat
TypConexMat
Caractéristique technique liée à la connexion entre deux matériels. Pour le capteur température PT100, il peut s'agir du montage à 4 fils avec la centrale d'acquisition. La liste de valeurs possible des caractéristiques techniques de connexion est définie selon la nomenclature n°701.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/701

Liste des associations:

Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centra...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTemp
MatAnaTemp
Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centrale d'acquisition constituent des matériels d'analyse différents. Dans le cas où le matériel assure la mesure de l'analyse et son acquisition (deux matériels en un), le type de matériel DOIT être considéré comme un capteur.
1
1

CONDITIONS ENVIRONNEMENTALES DES ANALYSES DE TEMPERATURE

La variation de la température de l'eau mesurée en continu est notamment fonction des fluctuations des conditions environnementales observées dans l'air, dans l'eau... C'est pourquoi, certains paramètres environnementaux - tels la température de l'air, le débit du cours d'eau, etc - sont mesurés à l'endroit du point de prélèvement ou de la station hydrométrique. Pour chaque condition environnementale, il est précisé : - les organismes producteur et gestionnaire (i.e. intervenant), - la méthode d'analyse utilisée. Les mesures des conditions environnementales sont fournies par l'organisme chargé des observations sur le terrain, et communiquées sous la responsabilité de l'organisme producteur de données. Celui-ci confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu observé.

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MesureEnv
MesureEnv

Liste des propriétés:

Jour, mois et année de la condition environnementale des analyses de température est la date au jour près à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale. Cette information est fournie par l'organisme gestionnaire, et communiquée s...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/DateMesureEnv
DateMesureEnv
Jour, mois et année de la condition environnementale des analyses de température est la date au jour près à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale. Cette information est fournie par l'organisme gestionnaire, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée la mesure de la condition environnementale.
0
1
cct:DateType

Heure, minute et seconde de la mesure de la condition environnementale des analyses de température est l'heure à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale. L'heure est donnée arrondie à la minute la plus proche. Cette informati...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/HeureMesureEnv
HeureMesureEnv
Heure, minute et seconde de la mesure de la condition environnementale des analyses de température est l'heure à laquelle a débuté la mesure de la condition environnementale. L'heure est donnée arrondie à la minute la plus proche. Cette information est fournie par l'organisme gestionnaire, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée la mesure de la condition environnementale.
0
1
cct:TimeType

La mesure de la condition environnementale des analyses de température est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'un...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RsMesureEnv
RsMesureEnv
La mesure de la condition environnementale des analyses de température est soit la valeur du résultat du paramètre quantitatif, soit le code de la valeur possible du paramètre qualitatif. Le résultat du paramètre quantitatif est exprimé dans l'unité de mesure définie pour le paramètre mesuré avec 5 chiffres significatifs au maximum. Cette information est fournie par l'organisme gestionnaire, et communiquée sous la responsabilité de l'organisme producteur de données qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et qui s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où a été réalisée la mesure de la condition environnementale.
0
1
cct:TextType
15

La qualification du résultat indique à l'aide de l'un des codes de la nomenclature suivante, administrée par le Sandre, le niveau de conformité de la mesure environnementale au cahier des charges attribué à l'analyse par le producteur de données. ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/QuaMesureEnv
QuaMesureEnv
La qualification du résultat indique à l'aide de l'un des codes de la nomenclature suivante, administrée par le Sandre, le niveau de conformité de la mesure environnementale au cahier des charges attribué à l'analyse par le producteur de données. Elle repose sur la liste des valeurs possibles définie dans la nomenclature Sandre n°414.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/414

Les commentaires sur les mesures des conditions environnementales des analyses de température comportent toutes les remarques éventuelles de l'organisme qui valide les données. A savoir, l'organisme qui confirme ou non le résultat au regard de la ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/ComMesureEnv
ComMesureEnv
Les commentaires sur les mesures des conditions environnementales des analyses de température comportent toutes les remarques éventuelles de l'organisme qui valide les données. A savoir, l'organisme qui confirme ou non le résultat au regard de la connaissance et du contrôle du processus de production de la donnée et s'engage ou pas sur la vraisemblance et la représentativité de la donnée par rapport au milieu où ont été effectuées les mesures des conditions environnementales.
0
1
cct:TextType

Le statut de l'analyse indique l’état d’avancement de la validation de la mesure environnementale selon la nomenclature ci-après. Cette information complète la qualification du résultat (correct, incorrect,...) afin de préciser à quelle étape de v...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/StatutMesureEnv
StatutMesureEnv
Le statut de l'analyse indique l’état d’avancement de la validation de la mesure environnementale selon la nomenclature ci-après. Cette information complète la qualification du résultat (correct, incorrect,...) afin de préciser à quelle étape de validation se trouve le résultat échangé. Le statut de l'analyse prend les valeurs possibles définies dans la nomenclature Sandre n°446.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/446

Précision apportée au résultat de la mesure de la condition environnementale des analyses de température de l'eau. Elle indique si l'analyse n'a pas été réalisée par exemple. La liste des valeurs possibles du code remarque est définie par la nomen...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/RqMesureEnv
RqMesureEnv
Précision apportée au résultat de la mesure de la condition environnementale des analyses de température de l'eau. Elle indique si l'analyse n'a pas été réalisée par exemple. La liste des valeurs possibles du code remarque est définie par la nomenclature n°155.
0
1
http://id.eaufrance.fr/nsa/155

Liste des associations:

Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/UniteMesure
URF
Les unités de référence sont toutes les unités retenues par le SANDRE pour exprimer les résultats de tous les paramètres enregistrés. L'expression de ces unités est basée sur le système international et peut pour certaines unités se référer à une nature de fraction analysée (solide, liquide ou gazeuse). La liste des unités de référence relève de la responsabilité du SANDRE.
0
1

Les principales méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type "Rodier" ou du "STANDARD METHOD". Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les d...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/Methode
MET
Les principales méthodes reconnues par le SANDRE sont les méthodes normalisées par l'AFNOR ou les méthodes largement reconnues comme celle du type "Rodier" ou du "STANDARD METHOD". Les méthodes sont rassemblées dans une liste qui couvre tous les domaines pour lesquels il existe un paramètre. Pour plus de souplesse, des méthodes particulières ont été créées : - Méthode inconnue ; - Méthode non fixée ; - Méthode spécifique ; - Méthode sans objet. Ainsi, lorsqu'une méthode utilisée dans la mesure d'un paramètre n'est pas répandue, voire non normée, ou bien encore non reconnue, la description du résultat devra mentionner : "Méthode spécifique". De même, lorsqu'il n'est pas possible de connaître la méthode avec laquelle a été obtenu un résultat, il sera possible de le mentionner par : "Méthode Inconnue". Ceci permettra de distinguer l'absence d'information avec une saisie incomplète. L'occurrence "Méthode non fixée" sera employée dans des cas où aucune méthode n'est utile pour mesurer un paramètre. Enfin, la "Méthode sans objet" sera mentionnée lorsqu'il est demandé de faire référence à une méthode alors que cela n'a pas de signification par rapport au cas considéré. Par exemple, la "Méthode sans objet" sera mentionnée dans les phases de conservation et de transport des mesures des paramètres physico-chimiques lorsqu'elles sont effectuées dans le milieu comme les mesures d'oxygène dissous faites à l'aide d'une sonde directement dans l'eau de la rivière. La liste des méthodes est générique et porte sur toutes les phases du processus de mesure des paramètres. Chaque méthode n'est pas non plus systématiquement spécifique à l'une de ces phases ou à une nature particulière de paramètre. En effet, une méthode peut couvrir tout le cycle du processus et/ou être utilisable pour une phase quelle que soit la nature du paramètre. Les méthodes peuvent être référencées par les paramètres à différentes phases de leur processus de mesure que sont : pour les paramètres chimiques et physiques : - le prélèvement et l'échantillonnage ; - la conservation et le transport ; - le fractionnement ; - l'analyse ; pour les paramètres environnementaux : - l'observation ; pour les paramètres hydrobiologiques : - l'ensemble du processus ; pour les paramètres microbiologiques : - le prélèvement, la conservation et le transport ; - la détermination. Deux catégories de liens existent entre les méthodes. L'un d'eux est le remplacement de vieilles méthodes par de nouvelles induit par l'évolution de la technologie. Le deuxième concerne les méthodes qui ne portent pas sur tout le cycle d'acquisition de données pour un paramètre mais qui peuvent recommander, voire imposer, une ou plusieurs autres méthodes pour les phases qu'elles ne couvrent pas. La liste des méthodes est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
0
1

Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfon...

http://id.eaufrance.fr/ddd/STQ/2.2/PointPrelEauxSurf
STM
Le point de prélèvement est un sous-espace caractéristique et représentatif pour l'objet qui lui a été défini de la station, qui est clairement identifié et localisé afin d'y effectuer de façon répétitive des mesures pour une connaissance approfondie du milieu à l'endroit de la station. Les points de prélèvements sont aussi les lieux sur la station où le préleveur devra effectuer, dans la mesure du possible, ses prélèvements ou ses mesures in situ. Un point de prélèvement n'est associé qu'à un seul support, qui peut être inerte (eau, MES,...) ou biologique (Macro-invertébérés, diatomées,...), le support étant un compartiment du milieu aquatique sur lequel porte l'investigation. Chaque point de prélèvement peut appartenir à un ou plusieurs réseaux de mesure et faire l'objet d'une ou plusieurs utilisations pour chacun desquels la ou les périodes d'appartenance seront précisées. Chaque point est identifié et localisé par le ou les organismes en charge de la gestion de la station de mesure. Ces informations sont administrées par les Agences de l'Eau et relèvent de la responsabilité du ou des maîtres d'ouvrages des réseaux de mesure ou utilisations auxquelles la station est rattachée
1
1

Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter u...

http://id.eaufrance.fr/ddd/HYD/2.1/StationHydro
STATIONHYDROMETRIQUE
Appareil installé sur un site afin d'observer et de mesurer une grandeur spécifique lié à l'hydrologie (hauteur ou débit). Il s'agit généralement d'une échelle limnimétrique qui permet l'observation de la hauteur d'eau. Une station peut porter une hauteur et/ou un débit (directement mesurés ou calculés à partir d'une courbe de tarage). Chaque station posséde un ou plusieurs capteurs (=appareil mesurant une grandeur, hauteur ou débit). Attention : la station de mesure hydrométrique dans la version actuelle de la banque HYDRO (version 2) est une notion intermédiaire entre les sites hydro et les station hydro au sens du présent dictionnaire. La station est identifiée par un code rattaché au site hydrométrique. Ce code est sans signifiance particulière et doit toujours être accompagné par le code du site hydrométrique.
0
1

Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Intervenant
INTGest
Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code SIRET. Quand ce dernier ne peut pas exister car l'intervenant ne rentre pas dans le domaine d'application du registre national ou lorsque ce code ne permet pas d’identifier de manière univoque l’intervenant (cas des structures incluses dans une structure plus générale), il est alors identifié par son code SANDRE. Ils se partagent entre plusieurs catégories dont : - laboratoire d'analyse, - préleveur, - opérateur en hydrométrie, - laboratoire d'hydrobiologie, - organisme chargé de la police des eaux, - producteur/ gestionnaire, - … Deux informations sont utilisées pour identifier un intervenant : son code et le code SIRET de l’organisme auquel il est rattaché : - Cas 1 : l’organisme est SIRETE, par exemple un laboratoire. Le code SIRET est utilisé, aucun code SANDRE n’est indiqué. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 2 : l’organisme n’a pas de code SIRET, dans ce cas, il est attribué un code SANDRE. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 3 : l’organisme n’a pas de code SIRET en tant qu’établissement mais est rattaché à une structure, par exemple le SATESE rattaché au Conseil Général. Dans ce cas, il est attribué un code SANDRE et l’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” est rempli avec le code SIRET, dans l’exemple, celui du Conseil Général. La liste nationale des codes SANDRE des intervenants est établie sous la responsabilité du SANDRE. Le code SIRET est établi par l'INSEE.
1
1

Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code ...

http://id.eaufrance.fr/ddd/INT/2.0/Intervenant
INTProd
Les intervenants sont tous les organismes ayant un ou plusieurs rôle(s) en tant qu’acteur de l’eau et qui sont référencés dans les bases de données respectant le formalisme du SANDRE. Ils sont identifiés dans les échanges de données par leur code SIRET. Quand ce dernier ne peut pas exister car l'intervenant ne rentre pas dans le domaine d'application du registre national ou lorsque ce code ne permet pas d’identifier de manière univoque l’intervenant (cas des structures incluses dans une structure plus générale), il est alors identifié par son code SANDRE. Ils se partagent entre plusieurs catégories dont : - laboratoire d'analyse, - préleveur, - opérateur en hydrométrie, - laboratoire d'hydrobiologie, - organisme chargé de la police des eaux, - producteur/ gestionnaire, - … Deux informations sont utilisées pour identifier un intervenant : son code et le code SIRET de l’organisme auquel il est rattaché : - Cas 1 : l’organisme est SIRETE, par exemple un laboratoire. Le code SIRET est utilisé, aucun code SANDRE n’est indiqué. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 2 : l’organisme n’a pas de code SIRET, dans ce cas, il est attribué un code SANDRE. L’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” n’est pas rempli, - Cas 3 : l’organisme n’a pas de code SIRET en tant qu’établissement mais est rattaché à une structure, par exemple le SATESE rattaché au Conseil Général. Dans ce cas, il est attribué un code SANDRE et l’attribut “ code SIRET de l’organisme auquel est rattaché l’intervenant ” est rempli avec le code SIRET, dans l’exemple, celui du Conseil Général. La liste nationale des codes SANDRE des intervenants est établie sous la responsabilité du SANDRE. Le code SIRET est établi par l'INSEE.
1
1

Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. Il existe deux catégories de propriétés : - celles qui sont c...

http://id.eaufrance.fr/ddd/PAR/2.3/Parametre
PAR
Un paramètre est une propriété du milieu ou d'une partie du milieu qui contribue à en apprécier les caractéristiques et/ou la qualité et/ou l'aptitude à des usages. Il existe deux catégories de propriétés : - celles qui sont communes aux différentes natures de paramètres, - celles spécifiques à certaines natures de paramètres. Il en est de même pour les relations entre les paramètres et les autres objets. Cet état de fait a conduit à employer une modélisation faisant intervenir des objets génériques et des objets par nature de paramètres qui ne contiennent que des propriétés spécifiques à ces différentes natures. L'objet générique de la notion de paramètre est PARAMETRE. Il contient les propriétés communes à toutes les natures de paramètres. Le paramètre se décline d'une part en deux types : quantitatif et qualitatif, et d'autre part en différentes natures : physique, chimique, environnemental, microbiologique, hydrobiologique ou de synthèse. Le type quantitatif se rapporte aux paramètres qui ont une infinité de résultats. Le type qualitatif se rapporte aux paramètres qui ne prennent qu'un nombre limité de valeurs pré-définies pour chacun d'eux. Ces deux types sont mutuellement exclusifs. La nature de paramètre "environnemental" recouvre généralement : - tous les paramètres physiques et chimiques qui ne se mesurent pas directement sur le support d'investigation (exemple: pour le support EAU avec la qualité des eaux de surface, la température de l'air, la largeur du cours d'eau sont considérés comme des paramètres environnementaux...), - tous les paramètres d'observation relatifs à l'environnement du support d'investigation (exemple:Importance de l'ombrage sur les berges pour le support EAU avec la qualité des eaux de surface), et dont les résultats de mesure consituent une aide à l'interprétation des mesures effectuées directement sur le support d'investigation. La nature "physique" se rapporte aux paramètres dont l'objet est la mesure d'une caractéristique physique du support d'investigation (exemple: pour le support EAU, température de l'eau, conductivité...). La nature "chimique" se rapporte aux paramètres dont la mesure a pour objet une grandeur chimique (concentration d'une substance, Demande Biologique en Oxygène, ...). La nature "hydrobiologique" se rapporte aux paramètres dont l'expression décrit de manière générale l'état ou la présence des organismes aquatiques. La nature "microbiologique" se rapporte aux paramètres qui ont pour objet la recherche, la détermination et/ou le dénombrement d'êtres microscopiques présents dans l'eau. Cette catégorie de paramètres est également étendue par convention à l'étude d'êtres vivants assimilés à des êtres microscopiques comme les parasites, les mousses ou champignons. Un paramètre est dit "de synthèse" lorsqu'il est issu d'une transformation de valeurs de paramètres élémentaires ou calculés et dont le résultat est à forte valeur ajoutée et s'exprime sans unité. Il s'agit généralement d'indices ou de classes. Ces différentes natures sont mutuellement exclusives. Tout organisme peut demander la codification d'un nouveau paramètre. Pour cela, il suffit d'en faire la demande auprès du SANDRE qui procédera en deux étapes (constitution et diffusion d'une fiche descriptive pour chaque paramètre) pour assurer un service rapide tout en gardant une liste homogène. Tous les paramètres sont décrits par un nom complet, ainsi que par des libellés longs et courts pour une exploitation informatique. Cette information est complétée quelquefois par la mention de synonymes ou de polysèmes qui indiquent les différentes appellations du paramètre et celles avec lesquelles il ne faut pas le confondre. Toutes les fiches paramètres, quel que soit leur statut, peuvent faire l'objet de révisions. La liste des paramètres est administrée par le SANDRE qui en a la responsabilité.
1
1

Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centra...

http://id.eaufrance.fr/ddd/ATC/1.0/MatAnaTemp
MatAnaTemp
Dispositif permettant de réaliser ou d'acquérir des mesures physiques de température de l'eau en continu. Par exemple, il s'agit d'une centrale d'acquisition qui conserve les mesures réalisées par un capteur de température. Le capteur et la centrale d'acquisition constituent des matériels d'analyse différents. Dans le cas où le matériel assure la mesure de l'analyse et son acquisition (deux matériels en un), le type de matériel DOIT être considéré comme un capteur.
0
*
Haut